Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 00:44

Le gouvernement australien s’est abstenu de tout commentaire sur l’information diffusée par les médias locaux affirmant que l’Australie menait des négociations avec le Kirghizstan afin d’y transporter les réfugiés ayant pénétré sur le territoire du pays, rapporte l’AFP.

Le journal Australian avait auparavant annoncé, sans citer toutefois aucune source, que le Kirghizstan figurait sur la liste des pays où le gouvernement australien envisageait d'expulser les réfugiés qui se trouvaient sur le territoire de la République de Nauru et de l'île de Manus, notamment les migrants hazâras en provenance d'Afghanistan.

Parmi les pays d'accueil figurent également d'autres républiques postsoviétiques ainsi que plusieurs pays africains et sud-américains, a précisé le quotidien.

Une représentante du ministre australien de l'Immigration, Peter Dutton, s'est toutefois abstenue de tout commentaire sur la publication en question tout en se référant aux déclarations précédentes du ministre concernant "les discussions en la matière avec les Philippines et les autres pays impliqués".

Conformément à la loi australienne, le gouvernement du pays doit refuser l'asile aux réfugiés qui arrivent sur les côtes australiennes et les renvoyer dans leur pays d'origine ou sur le territoire de la République de Nauru et de l'île de Manus (Papouasie-Nouvelle-Guinée). A présent, les îles ont déjà accueilli plus de 1.500 réfugiés.

 

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS