Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 03:48

L’afflux de plus d’un million de demandeurs d’asile en provenance d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient met une pression sans précédent sur le système de santé Allemand.

- Le 10 novembre 2015

Hôpitaux, cliniques et les salles d’urgence dans toute l’Allemagne sont remplis à craquer par des migrants souffrant de toutes sortes de maladies, et le personnel médical, y compris des milliers de bénévoles, se plaignent de plus en plus d’épuisement professionnel.

Les maladies qui réapparaissent n’existent plus en Allemagne depuis des années. Les responsables de la santé publique allemandes doivent maintenant faire face à la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la diphtérie, le virus Ébola, l’hépatite, le IHV / sida, le paludisme, la rougeole, la méningite, les oreillons, la poliomyélite, la gale, le tétanos, la tuberculose, le typhus et la coqueluche. Comme les abris pour réfugiés sont pleins à craquer, les médecins sont également en état d’alerte et craignent des épidémies massives de grippe et de norovirus.

Aggravant ce défi, des dizaines de milliers de migrants qui arrivent en Allemagne – en particulier les enfants des migrants – n’ont pas été vaccinés, et les médecins allemands se rendent compte que les vaccins nécessaires ne sont pas disponibles en nombre suffisant en raison d’un manque d’approvisionnement. Certains parents allemands sont pris de panique car n’y a pas suffisamment de vaccins pour vacciner leurs enfants.

Beaucoup de migrants souffrent également d’une multitude de traumatismes et de maladies mentales. Selon la Chambre des psychothérapeutes allemands (Bundes psychotherapeuten kammer), au moins la moitié de tous les migrants qui arrivent en Allemagne ont des problèmes psychologiques, y compris le trouble de stress post-traumatique et de dépression, et environ 40% ont envisagé le suicide.

Les hôpitaux allemands sont également obligés d’embaucher une armée d’interprètes afin que les médecins puissent communiquer avec les demandeurs d’asile, qui parlent des dizaines de langues, dialectes et variantes.  Lire la suite …

Source : JForum.fr

PLEINSFEUX.org

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS