Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 20:06

Le titre de « patriarche d’Antioche » est traditionnellement porté par l’évêque d’Antioche (dans l’actuelle Turquie). L’Église d’Antioche est l’une des plus anciennes de la chrétienté, son institution remontant à l’apôtre Pierre.


Dans une interview étonnante, le patriarche maronite d’Antioche, le cardinal Bechara Boutros Rahi, a soutenu que l’islam a une stratégie claire, à deux volets, pour s’emparer de l’Europe : la religion et la procréation.

Le cardinal a déclaré que les musulmans considèrent les chrétiens comme faibles et croient que, parce qu’ils n’ont pas d’enfants et pratiquent à peine leur foi, l’islam les vaincra facilement . Malheureusement, a-t-il dit, les musulmans prennent leur foi plus au sérieux que la plupart des chrétiens, et ils gagnent du terrain à cause de cela.

« J’ai souvent entendu des musulmans dire que leur objectif est de conquérir l’Europe avec deux armes : leur foi et leur taux de natalité », a déclaré al-Rahi dans une récente interview donnée à Famiglia Cristiana, un magazine hebdomadaire catholique italien.

Pour les musulmans, le cardinal a dit, « la pratique de la foi est essentielle et fondamentale. En Arabie Saoudite, ils vont à la prière du vendredi, même s’ils ont besoin d’un bâton pour marcher. Ils connaissent le Coran par cœur, et quand ils parlent, ils le citent souvent. La même chose n’est pas vraie pour les chrétiens qui ne se réfèrent ni à la Bible, ni aux enseignements de l’Eglise « .

Les musulmans croient que « la volonté de Dieu est de procréer et que le mariage est destiné à cela », a-t-il dit. « Ils pensent que le nombre leur permettra de prendre le dessus. »

« Les chrétiens, cependant, ne se marient plus guère et ont peu d’enfants, » a-t-il dit.

Le cardinal a également déclaré que les musulmans « identifient tout ce qui vient de l’Occident comme chrétien en soi. Toute la politique occidentale est une politique chrétienne, et c’est une nouvelle croisade. Ils affirment que les chrétiens sont les vestiges des croisades et de l’impérialisme occidental », a-t-il dit.

En même temps, Al-Rahi a vivement critiqué les solutions inefficaces que UE apporte à la crise migratoire en Europe, faisant valoir que la seule façon de mettre fin au chaos était d’arrêter l’Etat islamique en Irak et en Syrie.
Le cardinal, âgé de 75 ans, est le patriarche maronite de l’ancienne ville d’Antioche, où le christianisme a des racines profondes et millénaires. Il a dit que la poursuite du conflit provoqué par l’État islamique oblige les chrétiens et les musulmans modérés à émigrer de Terre Sainte et que, par conséquent, avant toute chose, il convient de concentrer l’attention sur les moyens à utiliser pour mettre fin au siège.
Il est inutile pour l’Europe de se quereller sur la question de l’accueil des réfugiés, sans traiter la cause fondamentale de l’émigration du Moyen-Orient qui est un conflit armé, a-t-il dit.

« La première chose à faire pour protéger les chrétiens au Moyen-Orient est de mettre fin à la guerre en Syrie, en Irak, au Yémen et en Palestine », a déclaré le cardinal. « Les Etats européens se disputent les uns avec les autres sur le nombre de réfugiés à accueillir mais ne font rien pour mettre fin au conflit. »
« Le Moyen-Orient se vide et laisse le champ libre à des organisations fondamentalistes et terroristes », a déclaré al-Rahi. « Pour une raison quelconque, dit-il, les États n’en parlent pas, le seul à lancer des appels est [le pape] François. »

« L’Europe discute à propos de l’accueil des réfugiés ; il y a ceux qui voudraient accueillir dix mille personnes et d’autres qui en prendront trois mille, mais cela ne nous aide pas, » a-t-il dit. « L’Europe doit se concentrer sur la cause de la migration, à savoir la guerre. Vous devez fermer le robinet et faire en sorte que les musulmans et les chrétiens retournent sur leurs terres « .

« Un Moyen-Orient sans chrétiens, » a poursuivi le cardinal, n’a pas d’identité. »
« C’est le lieu de toute révélation divine. C’est l’endroit où Jésus s’est incarné, est mort et est ressuscité. C’est là où l’Eglise est née et a commencé à proclamer l’Évangile dans le monde « , a-t-il dit.

Al-Rahi a également noté que les chrétiens acceptent mal d’être qualifiés de « minorité » au Moyen-Orient. « Nous sommes ici depuis deux mille ans, a-t-il dit, six cents ans avant l’arrivée de l’Islam. »
« Tout comme l’Europe discute de la manière de préserver son identité, il est urgent que nous faisions la même chose, » a-t-il dit.

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS