Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 02:57

Screen Shot 2015-11-04 at 10.34.33

« Nous couperons la tête aux Américains, aux Britanniques, aux Français, aux Allemands, à quiconque nous combattra »

Selon une projection démographique réalisée par des juristes bavarois, la population musulmane d’Allemagne pourrait quadrupler dans les 5 prochaines années pour atteindre le chiffre dramatique de 20 millions d’individus.

Des hordes d’hommes jeunes, arrogants, violents, qui n’ont rien à voir avec de véritables réfugiés

Une vision ultra pessimiste de l’avenir a été publiée sur le site allemand Politiquement Incorrect. Il traduit l’angoisse d’une partie de la population allemande, confrontée à des hordes d’hommes jeunes, qui n’ont rien à voir avec de véritables réfugiés, arrogants, violents, dont les exigences frisent l’indécence.

Angoisse partagée par d’autres peuples européens : ces hommes prennent d’assaut nos pays de façon anarchique, brutale et violente et imposent leurs exigences et leur traditions d’un autre âge.

En janvier 2015, l’Etat islamique avait déjà appelé les «musulmans de l’Ouest» à «répandre le sang des infidèles» par tous les moyens possibles.

«Nous serons ennemis devant Dieu de tout musulman qui peut verser le sang des croisés, mais se retient de le faire », avait affirmé le groupe dans un communiqué, ajoutant que les attaques pouvaient être perpétrées «avec une bombe, un coup de feu, un couteau, une voiture, une pierre, même un coup de poing ou de pied »

Conseils suivis par les Arabo-palestiniens en Israël et plus timidement en Occident par les admirateurs des égorgeurs de l’EI.

Grâce à la politique d’accueil « portes ouvertes » de Madame Merkel, le nombre de combattants de l’EI pourrait s’élever à environ 200.000.

Même si ces hommes n’étaient munis que de simples armes de poing, ils pourraient massacrer 4 à 5 millions d’Allemands endéans les 24 heures, avant que l’armée ne réagisse. Si bien qu’un pogrom gigantesque contre les Allemands pourrait être mis en œuvre à la fois techniquement et tactiquement. Il serait surprenant que l’Etat Islamique n’y ait pas déjà songé, et impossible qu’il ne le désire pas. Dès, lors, il est légitime de se poser la question : quand et comment commencera le grand massacre ?

Bien avant l’invitation démentielle de Merkel, les rapports de l’office de protection de la Constitution mentionnait la présence de quelques 30 à 40.000 islamistes en Allemagne.

Dans les camps de réfugiés au Liban, nous savons qu’environ 2% des réfugiés syriens sont considérés comme radicaux et violents. Si l’on applique ce pourcentage au nombre de « réfugiés » qui seront arrivés en Allemagne fin 2015, soit environ 1.5 millions de personnes, nous pouvons déduire qu’approximativement 30.000 islamistes violents auront rejoint le pays d’ici la fin de l’année. Dès lors, l’EI disposerait d’une armée de 60-70.000 hommes en Allemagne.

Nous ne devons nous faire aucune illusion quant au développement ultérieur de la situation.

Dans l’UE, la volonté de protéger nos frontières extérieures par les armes n’existe pas. La Croatie est ouverte aux quatre vents. Au large de Lampedusa, la Marine agit plutôt comme une « écluse » et laisse passer les trafiquants, au lieu de les refouler.

Aux frontières extérieures grecques, l’UE a étrangement confié la protection de ses propres frontières à la Turquie, fait unique dans l’histoire du monde.

La Turquie n’a aucun intérêt à endiguer le flux de musulmans vers l’Occident, bien au contraire, elle continuera à ouvrir les vannes et se servira d’images dramatiques, pour émouvoir les populations occidentales et ainsi faire pression sur l’UE, afin d’accélérer les négociations d’adhésion de ce pays de plus en plus islamisé.

Conclusion : rien ne changera, peu importe si Merkel reste ou non au pouvoir ou si la prochaine Merkel s’appellera Schäuble.

Le souhait d’une « République allemande colorée » est politiquement affiché

Afghans, Pakistanais, Nigérians, Syriens continueront à affluer et ils seront bientôt des millions d’illégaux à déferler sur l’Allemagne, car le souhait d’une « République colorée » est politiquement affiché.

Dans l’état actuel, avec une entrée de 15.000 réfugiés par jour, l’Allemagne recevrait environ 5-6 millions de « réfugiés ». Si nous utilisons à nouveau la règle des 2%, cela signifierait qu’en 2016, environ 100 à 120.000 islamistes violents seront parmi les « réfugiés ».

A ce nombre, déjà très élevé, s’ajoute la migration déjà opérationnelle des combattants syriens de l’EI, présence qui ne fera que s’accélérer d’ici la fin 2016.

Il y aurait deux raisons à cela : d’abord, Bachar al-Assad pourrait gagner la guerre, grâce à l’aide russe. Les combattants de l’EI se réfugieraient dès lors en Europe en passant par la Turquie. Un tel mouvement a déjà commencé.

L’EI n’aura plus envie de poursuivre la lutte dans une Syrie détruite, alors qu’il y a tant à prendre dans nos riches pays occidentaux

Ensuite, les combattants syriens de l’EI n’auront plus envie de poursuivre la lutte dans une Syrie détruite, alors qu’il y a tant à prendre dans nos riches pays occidentaux.

Le prochain front de l’islam sera l’Europe et jamais l’occasion ne lui aura été aussi propice depuis 1000 ans.

L’EI n’est pas stupide et va commencer rapidement à placer ses troupes sur leur prochain théâtre de guerre. Même s’il ne parvenait à installer que 10-20% de ses forces armées, comme «réfugiés» en Allemagne, l’EI disposerait d’ici la fin 2016 d’environ 200.000 guerriers sur le sol allemand.

A quel moment cette armée islamique pourra-t-elle devenir opérationnelle ? La réponse est simple : dès qu’elle disposera d’un armement suffisant.

Nous voyons actuellement en Israël comment la terreur peut se répandre grâce à quelques hommes armés de couteaux.

Les armes à feu seront évidemment beaucoup plus efficaces. Toutefois, même munis de simples armes de poing, chaque combattant de l’EI pourrait joyeusement tuer dans l’Allemagne naïve environ 20 à 30 personnes, du moins le premier jour, à condition que les attaques soient coordonnées et menées par surprise.

Avec 250.000 islamistes, 4-5 millions d’Allemands pourraient périr dans les 24 heures. Avant que l’armée ne puisse réagir ou ait la volonté d’agir, rien qu’en une semaine, les assassins de l’EI pourraient facilement massacrer, sans être dérangés, environ 10.000.000 de personnes.

Combien de temps cela prendrait-il pour faire entrer dans le pays 200.000 armes à feu ? Pas longtemps hélas. En Allemagne, depuis des années, le trafic d’armes illégales est entre les mains de différents groupes musulmans. Il est très facile de se procurer des armes en Bosnie, au Kosovo, en Turquie.

Ce scénario catastrophe pourrait se mettre en place fin 2016, début 2017 : environ 200.000 islamistes armés pourraient donner l’assaut simultanément dans plusieurs grandes villes allemandes et assassiner en quelques jours des millions d’infidèles, avant que l’armée ne réagisse, à supposer qu’elle en reçoive l’ordre !

Bientôt, les habitants de Sumte seront des réfugiés dans leur propre village, ils seront la nouvelle minorité

Comme les « réfugiés » sont répartis à travers tout le pays, les Allemands n’auront aucune possibilité d’échapper au massacre. Pour ne citer qu’un exemple du piège qui se referme sur les citoyens allemands : le petit village bucolique de Sumte d’une centaine d’habitants va recevoir d’ici peu 750 « réfugiés » ! Un centre super équipé pour bien accueillir les futurs nouveaux maîtres de l’Allemagne sera bientôt opérationnel. Les habitants de Sumte seront des réfugiés dans leur propre village. Cette stratégie de remplacement de nos populations dans les campagnes par ces « réfugiés » est également suivie en France, en Suède, en Belgique et certainement ailleurs en Occident.

Il s’agit là d’une première dans l’histoire de l’humanité : les gouvernements occidentaux, au lieu de protéger leurs propres populations, les livrent gracieusement à leurs ennemis, au nom du respect des valeurs humanistes européennes ! C’est le Cheval de Troie des temps modernes qui se met en place.

Certains demandent que leur soient immédiatement attribué des maisons et des voitures

Dans l’attente du grand jour, qui verra le triomphe des soldats d’Allah sur les infidèles, de nombreux migrants économiques, majoritairement musulmans, déplorant leurs conditions de vie dans les centres pour réfugiés, demandent que leur soient immédiatement attribué des maisons ou des appartements, sans oublier les voitures. Certains se plaignent de la lenteur administrative dans le processus d’examen de leur demandes d’asile. D’autres s’énervent, à cause du retard dans le payement des allocations sociales…

En dépit du fait que la plupart des demandeurs d’asile en Allemagne ont un toit sur leurs têtes et reçoivent 3 repas chauds par jour, des vêtements et des soins médicaux gratuits, nombreux parmi eux exigent plus d’argent, des lits plus confortables, plus d’eau chaude, des repas ethniques, plus ce centres de loisirs, plus d’intimité et évidemment leur propre maison.

Illégaux: “quand recevrons- nous une maison et une auto ?

Illégaux: “quand recevrons- nous une maison et une auto ?

Lors d’une interview réalisée par le Dachau Rundschau avec une coordinatrice du bureau d’asile du district de Dachau, l’avocate Isabelle Sittner exposa ouvertement ce que nous savions déjà. Des vérités non seulement cachées par les politiciens et les médias, mais également farouchement niées.

La région de Dachau est aussi submergée par l’afflux de migrants et les autorités recherchent désespérément des logements.

Isabelle Sittner a clairement fait comprendre que l’intégration de la plupart de ces migrants posera un problème, car l’élite annoncée – ingénieurs, professeurs, informaticiens, architectes, médecins, etc. – relève plus du fantasme de nos dirigeants que de la réalité.

« De nombreux réfugiés sont analphabètes et quand ils reçoivent de l’argent, ils signent leur reçu avec une croix. Rares sont les migrants qui connaissent l’anglais, le français ou l’allemand. »

« Ce qui manque aux clandestins est l’éducation et l’information. La plupart d’entre eux arrivent ici avec des attentes irréalistes. Ils me demandent souvent : Quand vais-je recevoir ma maison et ma voiture ? ».

Ces idées sont répandues jusque dans les huttes les plus reculées d’Afrique.

D’ailleurs, les informations qui circulent en Afrique et au Moyen Orient ne sont pas tellement fausses.

Il ne reçoivent pas encore une maison et une auto gratuitement, mais ce n’est qu’une question de temps … et tout cela sans devoir travailler évidemment. Dans cette attente, ils bénéficient d’autres avantages : pas de loyer à payer, repas, tickets de bus et de train gratuits, accès aux soins de santé, y compris les visites chez le dentiste, cartes de téléphone rechargeables gratuitement pour téléphoner à la famille restée au pays, etc. Allah est si généreux avec l’argent des contribuables allemands !

L’Allemagne va recevoir près d’1.5 million de demandeurs d’asile en 2015, incluant les 920.000 de ce dernier trimestre, selon les estimations gouvernementales. Ce chiffre est quasiment le double de celui estimé en août, qui était de 800.000 pour 2015. En comparaison, l’Allemagne avait reçu 202.000 migrants sur toute l’année 2014, parmi lesquels 70% d’hommes seuls.

Tandis que les centres d’accueil du pays affichent tous complets, 10.000 nouveaux migrants entrent en Allemagne chaque jour.

Le pays s’efforce de prendre soin des nouveaux migrants, dont la majorité s’avère être des hôtes ingrats et impatients.

70% des migrants à qui on a offert des cours d’apprentissage, ne les ont pas terminés

En Bavière, selon la Chambre de Commerce de Münich, 70% des migrants d’Afghanistan, d’Irak et de Syrie, à qui on avait offert des cours d’apprentissage, ne les ont pas terminés. De nombreux jeunes migrants pensent que l’apprentissage est une source d’humiliation pour eux.

»Nous devons faire des efforts considérables pour convaincre les jeunes qu’ils devraient commencer par l’apprentissage. Mais ces jeunes s’attendent à gagner rapidement beaucoup d’argent. »

A Berlin, 20 demandeurs d’asile ont intenté un procès à l’encontre du « Landesamt für Gesundheit und Soziales Lages » dans le but de forcer les autorités à accélérer le payement de leurs allocations sociales.

Quelques heures après leur arrivée à Fuldatal, 40 demandeurs d’asile d’Afghanistan, du Pakistan et de Syrie se plaignirent de leurs conditions de logement dans un centre d’accueil pour réfugiés, et demandèrent que leur soient attribués des maisons ou des appartements.

« Les trafiquants d’êtres humains et les medias de leurs pays font des promesses qui ne correspondent pas à la réalité. » – Hans-Joachim Ulrich, coordinateur régional pour les réfugiés.

A Hambourg, plus de 70 “réfugiés” entamèrent une grève de la faim afin d’obtenir de meilleurs logements :

« Les autorités ont menti. Nous avons été choqués lors de notre arrivée »

Les demandeurs d’asile étaient furieux, car on leur avait demandé de dormir dans un vaste hangar au lieu de les loger dans des appartements privés. Les autorités de Hambourg se justifièrent en déclarant qu’il n’y avait plus un seul appartement libre dans la ville.

Ils exigent des appartements parce qu’ils sont fatigués de vivre dans un centre d’accueil avec 200 autres migrants

A Waldorf, dans le Baden-Wurtenberg, un groupe de migrants demanda aux autorités de leur procurer immédiatement des appartements privés, car ils étaient fatigués de vivre dans un centre d’accueil avec 200 autres migrants. Le leader du groupe, un réfugié syrien, déclara qu’il s’attendait à beaucoup mieux de l’Allemagne :

« Il est grand temps pour les Allemands de nous traiter comme des êtres humains »

A Wetzlar, une ville de La Hesse, même menace des migrants de recourir à la grève de la faim pour forcer les autorités à leur procurer des maisons individuelles. Les Autorités répondirent qu’ils ne pouvaient accéder à leur demande rapidement car plusieurs migrants, infectés par l’Hépatite A étaient mis en quarantaine.

Ces chantages ont énervé Marcel Huber, politicien bavarois:

Un Etat constitutionnel ne peut se permettre d’être soumis au chantage. »

Et pourtant, les autorités cèdent au chantage exercé par ces prétendus « réfugiés » et préparent ainsi à leurs citoyens de souche un avenir cauchemardesque, car les « migrants » imposeront leurs mœurs, leurs traditions, leur croyance à leur hôtes et ce avec la bénédiction du gouvernement.

Les quelques exemples ci-dessous suffisent à démontrer toute la bonne volonté de ces migrants à s’intégrer à leur nouvelle patrie et à respecter les droits de la femme :

 A Bad Kreuznach, une famille de demandeurs d’asile de Syrie prit rendez-vous pour visiter un appartement, mais, une fois arrivée sur place, elle refusa de le faire pour la simple raison que l’agent immobilier était une femme.

Je suis indésirable dans mon propre pays

« L’un des hommes, qui s’exprimait dans un allemand sommaire, déclara que la famille n’était plus intéressée à visiter la propriété, car j’étais une femme, j’étais une blonde et je regardais les hommes dans les yeux. Ma société aurait dû envoyer un homme. Je fus surprise. Vous voulez aider, mais vous êtes écartée, indésirable dans votre propre pays. » Aline Kerne, employée d’une agence immobilière.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

 A Idar-Oberstein, un imam d’un centre d’accueil refusa de serrer la main de Julia Klöckner, vice-présidente de la CDU, car elle était une femme. Julia Klöckner partagea son expérience désagréable avec le magazine Focus et reçut plus de 800 témoignages de femmes par email, décrivant la façon dont elles furent également maltraitées par les migrants musulmans.

Klöckner a appelé le gouvernement allemand à voter une loi demandant aux « réfugiés » de s’intégrer dans la société allemande :

« Nous avons besoin d’une loi sur l’intégration. Nous sommes un pays libéral et libre. Si nous abandonnons les fondements de notre libéralisme, nous nous réveillerons dans un pays différent. ».

Klöckner insista pour que les migrants soient informés des règles du jeu dès leur premier jour en Allemagne.

« Les gens qui veulent rester ici doivent accepter et apprendre que dans ce pays les religions coexistent pacifiquement et que la force ne peut être utilisée pour résoudre les conflits. »

Une Allemande : « ils m’ont fait comprendre que j’étais une citoyenne de seconde classe »

 Une femme décrivit comment les hommes musulmans se conduisent dans les supermarchés :

« Par deux fois, en faisant des courses dans un supermarché, les musulmans m’ont fait comprendre que j’étais une citoyenne de seconde classe. Dans un cas, un homme musulman se plaça devant moi avec son caddy plein en lui disant dans un allemand approximatif : ‘Je suis homme. Vous femme. Je passe premier’. »

• Un professeur écrivit: “ les étudiants à problèmes sont les musulmans qui ne reconnaissent pas l’autorité des professeurs femmes et perturbent les classes”.

 Une mère raconta que lors d’une visite à l’école de sa fille, elle s’approcha d’une réfugiée entièrement voilée et lui proposa son aide. Un homme, habillé à l’occidentale, semblant tout droit sorti d’une pub Hugo Boss lui répondit : « ‘Ma femme ne parle pas le langage des impurs’. A ma question de savoir qui était impur, il répondit : ‘Vous’ et ajouta : ‘Je n’ai rien personnellement contre vous, car tous les Allemands sont impurs et c’est pour cela que ma femme ne doit parler le langage des impurs, pour qu’elle reste pure.' »

Pour l’instant, les futurs nouveaux « allemands » se contentent de réclamer leurs droits, en oubliant leurs devoirs, ces derniers étant réservés aux kafirs, et ils imposent leurs traditions primitives à leur hôtes, viols compris. Mais quand ils seront majoritaires, grâce à Mutti Merkel, la crainte actuelle d’un massacre de masse des Allemands pourrait se transformer en une atroce réalité....

Inquiétude du département de la Sûreté

Si les citoyens allemands sont inquiets, les Services de Renseignements et le département de la Sûreté ont également des craintes.

Selon un document secret des Services de Renseignement, ayant fait l’objet d’une fuite, le flux de plus d’un million de migrants musulmans cette année conduira à une instabilité politique accrue en Allemagne.

Des extraits de ce document, publiés le 25 octobre dernier par Die Welt révèlent l’inquiétude grandissante des responsables au plus haut niveau des Services de Renseignements et du département de la Sûreté allemands, quant aux conséquences dramatiques de la politique migratoire portes ouvertes de la Chancelière allemande.

L’intégration de centaines de milliers d’illégaux sera impossible, vu le grand nombre concerné et l’existence actuelle de sociétés musulmanes parallèles en Allemagne.

“Nous importons l’extrémisme islamique, l’antisémitisme arabe, les conflits ethniques »

L’auteur du document ajoute :

Nous importons l’extrémisme islamique, l’antisémitisme arabe, les conflits ethniques d’autres gens et une compréhension totalement différente de notre société et de nos lois. Les services de sécurité allemands seront incapables de faire face à ces problèmes de sécurité importés et aux réactions de la population allemande. »

Un haut responsable de la Sécurité, ayant gardé l’anonymat, a déclaré au journal Die Welt :

« L’afflux important de migrants conduira à l’instabilité de notre pays. En autorisant cette immigration de masse, nous allons produire des extrémistes. La Société est en train de se radicaliser, car la majorité ne veut pas de cette migration, imposée de force par les élites politiques. A l’avenir, de nombreux Allemands se détourneront de l’Etat constitutionnel. »

Il s’agit d’un mouvement migratoire composé de migrants économiques, de réfugiés et de combattants

Lors du Congrès du 22 octobre dernier à Madrid devant le PPE, (le Parti Populaire Européen) Viktor Orban a également lancé une mise en garde sévère :

“La situation est grave. La crise migratoire a le pouvoir de déstabiliser les gouvernements, les pays et l’Europe.

Nous ne sommes pas confrontés à une crise de réfugiés. Il s’agit d’un mouvement migratoire composé de migrants économiques, de réfugiés et de combattants étrangers. Il s’agit d’un processus incontrôlé et non réglementé…

J’aimerais également souligner qu’il existe une source inépuisable de migrants : après la Syrie, l’Irak, le Pakistan et l’Afghanistan, l’Afrique est aussi en marche vers l’Europe. La dimension et le volume du danger dépassent nos prévisions les plus alarmistes.

Notre responsabilité morale est de redonner à ces gens leurs foyers et leurs pays. Notre objectif ne doit pas être de leur procurer une nouvelle vie en Europe. Les droits à la dignité humaine et à la sécurité sont des droits fondamentaux. Mais ni le mode de vie allemand, autrichien ou hongrois ne constitue un droit fondamental pour tous les gens de la terre. Ce droit appartient seulement à ceux qui y ont contribué. L’Europe ne peut accepter quiconque aspire à une vie meilleure. Nous devons les aider à reprendre leur propre vie dans la dignité et les renvoyer dans leurs pays respectifs.

Nous ne pouvons éviter de mettre en doute nos démocraties.

S’agit-il de la liberté de la presse et/ou de la liberté d’expression, ou de la désinformation la plus flagrante, quand les médias nous montrent en premier plan des femmes et des enfants, alors que 70% des migrants sont des hommes jeunes, qui marchent en colonne, à l’instar d’une armée ?

Pourquoi nos peuples ont-ils l’impression que leur avis n’est pas pris en considération ?

Et nous devons poser la question de savoir si nos peuples souhaitent ce qui est en train de se passer.

Avons-nous reçu leur autorisation de permettre à des millions de migrants d’entrer sur notre continent ? … Non, honorable délégués, nous ne l’avons pas reçue.

Nous ne pouvons occulter le fait que la gauche européenne suit un agenda des plus clairs. Elle soutient la migration. Derrière son prétendu humanisme, elle importe en fait de futurs électeurs de gauche. C’est un vieille ruse et je ne comprends pas pourquoi nous l’avons acceptée. La gauche européenne considère l’enregistrement des migrants et la protection des frontières comme de la bureaucratie et du nationalisme, opposés aux droits humains. Elle rêve d’une société mondiale sans traditions religieuses, sans frontières, sans nations.

Elle s’attaque aux valeurs essentielles de notre identité européenne : la famille, la nation, le principe de subsidiarité et la responsabilité. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © traduction et adaptation Rosaly pourDreuz.info.

Sources : Wann beginnt das grosse Morden- M. Sattler – PI.news Germany: Asylum Seekers make Demands. Germany: 20 Million Muslims by 2020, by Soeren Kern, Gatestone Institute.

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS