Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 21:22

SOURCE  La « route des Balkans » est-elle en train de se fermer ? Jeudi 19 novembre, la Serbie et la Macédoine ont annoncé la fermeture de leurs frontières aux « migrants » qui ne sont pas des « réfugiés », issus de pays en guerre. Une décision qui pourrait avoir pour première conséquence de faire exploser le trafic de faux passeports.

 

DES MILLIERS DE « MIGRANTS ÉCONOMIQUES » BLOQUENT LES VOIES FERRÉES ENTRE LA GRÈCE ET LA MACÉDOINE

 


Alors que la Macédoine ne laisse plus pénétrer sur son territoire que les ressortissants afghans, irakiens et syriens, plus de 2 000 migrants originaires d’autres pays — notamment du Bengladesh, d’Iran, de République démocratique du Congo, du Maroc, du Sri Lanka, etc — se sont couchés sur les voies ferrées, dans le no man’s land entre la Grèce et la Macédoine. Ils menacent d’entamer une grève de la faim. Leur nombre ne cessaient d’augmenter samedi après-midi.

2 000 PERSONNES BLOQUÉES AUX FRONTIÈRES DE LA MACÉDOINE

19 novembre — 19 h : 2 000 personnes, majoritairement de nationalité iranienne, sont bloquées à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, ce dernier pays ne laissant pénétrer que les ressortissants afghans, irakiens et syriens. Selon la télévision Telma, les Iraniens sont révoltés par cette discrimination, mais la situation reste calme.

Par ailleurs, 150 réfugiés sont également bloqués, pour les mêmes raisons, à la frontière entre la Macédoine et la Serbie.

Retrouvez notre brève : « Route des Balkans : des milliers de réfugiés bloqués sur les frontières de la Macédoine »

LA SERBIE ET LA MACÉDOINE FERMENT LEURS FRONTIÈRES AUX « MIGRANTS ÉCONOMIQUES »

 

 

19 novembre — 13 h : La Serbie et la Macédoine ont commencé à interdire le passage de leurs frontières aux réfugiés qui ne sont pas issus de pays en guerre. C’est ce qu’a annoncé jeudi l’UNHCR. Cela signifie que les migrants originaires d’Afrique et d’Asie ne seront plus en mesure de traverser ces deux pays, a précisé l’agence des Nations Unies.

Cette décision a été confirmée par les autorités serbes. Selon Aleksandar Vulin, ministre serbe du Travail et des affaires sociales, la Serbie n’ouvrira plus ses portes « aux migrants qui ne seront pas accueillis en Croatie et en Slovénie ». Il a ajouté que le problème devait être résolu à un niveau régional. Des discussions entre les différents pays situés sur la route de migrants dans les Balkans devraient se tenir cet après-midi.

Selon Melita Sunjic, la porte-parole de l’UNHCR, la Serbie a commencé à renvoyer en Macédoine tous les migrants, sauf les Syriens, les Afghans et les Irakiens. Une mesure qui devrait encore favoriser le trafic de faux passeports.

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS