Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 22:02

En échange de son soutien à Christian Estrosi, le leader de l'alliance écologiste indépendante, Jean-Marc Governatori, 4% au premier tour, a obtenu la création d'un institut pour l'écologie et la qualité de vie, doté de 30 millions d'euros sur 6 ans et présidé par lui-même.

 

À l’heure où les élus socialistes attendent de Christian Estrosi des gages sans obtenir de réponse, un des candidats battus se frotte déjà les mains. Cet homme, c’est Jean-Marc Governatori, tête de liste de l’Alliance écologiste indépendante (AEI), arrivée en cinquième position derrière les quatre « grandes » listes avec 4 % des suffrages. À 2,5 points de la liste d’union Europe écologie-les Verts et le Front de gauche. Il peut se réjouir d’avoir obtenu en échange de son soutien la promesse de la présidence d’un institut indépendant doté de 30 millions d’euros sur six ans.

Le lendemain du scrutin, à 7 heures du matin, il est à l’hôtel Radisson, sur le Vieux-Port. Il y a rendez-vous avec Christian Estrosi, Niçois comme lui et Anthony Borré, son directeur de cabinet. Les trois hommes ont déjà eu de nombreux contacts téléphoniques dans la soirée du dimanche mais Jean-Marc Governatori veut parler de vive voix avec le dernier candidat en lice pour affronter Marion-Maréchal Le Pen.

Comme Jean-Marc Governatori ne donne pas de consigne mais une « suggestion de vote », chacun pourra constater, dimanche, si sa suggestion est suivie et si son institut de l’écologie est une promesse à tenir ou déjà oubliée.

(…) Mars Actu

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS