Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 20:33

Pour le leader du syndicat Philippe Martinez, c’est parce que le syndicat s’est débarrassé de ses affiliés radicalisés qu’elle a perdu les élections professionnelles chez Air France…
 


En mars dernier, on avait parlé d’un coup de tonnerre : la CGT venait de perdre sa première place aux élections professionnelles au sein d’Air France. Ce mercredi, neuf mois plus tard, on apprend par la voix du patron de la CGT Philippe Martinez, invité sur France Info, que c’est à cause de l’islamisme radical que le syndicat a connu cet échec.

 

« Il y en avait tant que ça ? »

Entouré des journalistes de France Info, il est aussitôt interrogé sur le rapport, apparemment évident pour lui, entre les syndiqués radicalisés et l’échec aux élections professionnelles. « Il y en avait tant que ça ? », lui demande-t-on au sujet des islamistes CGT d’Air France. « Vous savez, il y a des leaders qui entraînent des salariés… On a perdu 500 syndiqués dans l’affaire. Ils n’étaient pas tous radicaux… »

20minutes.fr

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS