Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 01:23

La campagne des supermarchés Super U en faveur des jouets unisexes a provoqué de vives réactions, parmi lesquelles celle particulièrement mordante de l’homme politique Philippe de Villiers.

 

RT France : Super U a lancé une campagne de publicité avec des jouets unisexe à l’occasion des fêtes de Noël. Quel est selon vous le message que véhicule cette campagne ?

Philippe de Villiers : Il est clair que le message de cette campagne, la publicité le dit elle-même, est qu’il n’existe pas de jouets pour les filles ou pour les garçons, mais tout simplement des jouets. Mais l’idée, c’est d’aller plus loin : c’est de s’engager contre les stéréotypes, contre l’idée qu’il y a des filles et des garçons.

La publicité le dit : «Il est ridicule de nier que les filles sont attirées par des jeux de poupées et il est tout aussi ridicule de nier que les garçons sont attirés par des voitures ou par des caisses à outils». Or, on voit bien la manœuvre qui est derrière tout ça : la manœuvre c’est d’installer l’unisexe, c’est-à-dire un monde dans lequel les hommes et les femmes de demain seraient sans patrie, sans sexe, désaffiliés , désinstitués, l’homme nomade de Jacques Attali, l’homme déraciné.

Il faut donc se battre contre cette publicité, c’est la raison pour laquelle d’ailleurs j’ai agi avec les militants de La Manif pour tous – il n’y a d’ailleurs aucune concertation entre nous – pour boycotter Super U.

RT France : Selon vous, pourquoi cette campagne est lancée maintenant, juste avant Noël ?

Philippe de Villiers : Précisément parce que Noël est l’un des derniers obstacles à la puissance de l’idéologie mondialiste. Noël, c’est l’Enfant qui nait, un petit garçons qui nait dans la crèche, qui s’appelle Jésus-Christ. Il a un père et une mère et sauve l’humanité au nom de la paternité céleste. C’est tout ce que le mondialisme combat.

LIRE LA SUITE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS