Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 03:56

Poland-and-Hungary-flags2

Le Friday Fax de CFam montre que le nouveau gouvernement conservateur polonais rejoint les positions de la Hongrie pour bloquer les revendications des prétendus "droits" LGBT à l'ONU soutenus par les Etats-Unis, qui tentent d'enfoncer la porte par des moyens détournés, via les droits de propriété, de retraite et d’assurance pour les "couples" de même sexe. La petite Slovénie, qui vient de dire non au prétendu mariage monosexe, vient renforcer cette détermination d'un bloc d'Etats d'Europe, décidés à ne pas accepter que les LGBT imposent leur loi à la communauté européenne.

"Comme un signe annonciateur de plus, la Pologne et la Hongrie ont arrêté ce mois-ci un accord ministériel européen qui aurait forcé tous les pays de l’Union européenne à honorer les mariages homosexuels où qu’ils soient contractés dans l’Union Européenne.

L’accord mal ficelé proposé par le Luxembourg aux Ministères de la Justice européens abordait les droits de propriété, de retraite et d’assurance. La Pologne et la Hongrie se sont opposées à cela en raison du fait que cela violerait leurs pouvoirs souverains de légiférer sur les questions du mariage et de la famille.

Le fait que deux pays au cœur de l’Europe s’opposeraient à une reconnaissance même indirecte du « mariage » homosexuel, et certainement dans un contexte de fortes pressions de la part d’autres Etats de l’Union Européenne, montre clairement la direction que la Pologne et la Hongrie ont choisie. Ce n’est pas la trajectoire que la diplomatie de l’Union européenne, dépendant du consensus de l’Union européenne, a prise jusqu’à présent.[...]

La nouvelle gouvernance de la Pologne a déjà renforcé la position de la Hongrie qui s’est montrée ouvertement en faveur des valeurs traditionnelles, mais qui est restée jusqu’à maintenant principalement seule au moment des décisions.

De plus, les chances de former une coalition de pays en Europe pour arrêter la promotion agressive des droits LGBT à travers la politique étrangère de l’Union Européenne viennent d’augmenter considérablement. [Avec le "non" de la Slovénie - NDMB] D’autres pays en Europe, qui sont plus petits et plus faibles mais plus alignés socialement avec la Pologne et la Hongrie que les Etats membres de l’Union Européenne socialement libéraux, seront plus susceptibles de faire front commun avec le leadership mené par la Pologne et la Hongrie."

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS