Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 00:44

SOURCE   La ville de Nantes, fief socialiste tenu par Johanne Rolland élue en avril 2014 accueillera le samedi 16 janvier 2016 une réunion illégale en présence « d’un ancien volontaire du régiment Azov ».
Comme tout à chacun pourra le constater, l’insigne du bataillon Azov désormais régiment est une rune « germanique », un wolfsangel utilisé par la tristement célèbre division de waffen SS Das Reich qui est connue en France pour le terrible massacre d’Oradour-sur-Glane et dont l’unité se réclame quasiment directement en éditant des brochures néonazies sur l’historique, l’historiographie et la symbolique de l’unité Azov.

 

Cette dernière a été fondée par des membres du Parti National-Socialiste d’Ukraine, renommé Svoboda (liberté) pour tenter de gommer les nettes attaches du régiment à la cause nazie. Il a été signalé dans un rapport accablant par Amnesty International en septembre 2014, suite à des actes de tortures, kidnappings, bombardements privilégiés de civils, viols, pillages et exécutions sommaires.
La Cour européenne des Droits de l’Homme a été saisie pour un premier envoi d’environ 800 dossiers de crimes de guerre il y a quelques semaines, dans l’attente de la réception d’environ 1 500 autres.
Une délégation d’avocats français est en approche dans le Donbass pour se pencher sur certains des dossiers et aider à ce que se déroule dans les mois ou années à venir un « Nuremberg » ukrainien (crimes perpétrés par toute une série de bataillons de représailles ukrainiens).

Les Français qui ont servis dans ce régiment ont également laissé assez de traces et témoignages notamment dans « le plaisir » qu’ils ont eu à bombarder les civils pour que de prochaines actions en justice soient bientôt lancées contre ces criminels de guerre qui en toute impunité donnent désormais des conférences payantes dans notre pays.
La ville de Nantes ainsi que les autorités locales apprécieront certainement l’information que dans leurs murs « la bête immonde » citée par Bertold Brecht en 1941 ; après avoir fui l’Allemagne nazie en 1933 et avoir été déchu de sa nationalité en 1935 ; prospère dans leur région.
Il serait intéressant également de connaître la destination des fonds qui seront récoltés si cet événement déshonorant pour la France avait lieu.
L’événement est annoncé avec force fierté par des activités de l’Ukraine brune de Porochenko, pourtant jusqu’à présent restés dans la mesure acceptable mais qui se radicalisent assurément au fil des mois et sont tombés dans une collaboration vychiste désormais en pleine lumière.

 

Habitants de Nantes, Bretons, citoyens de France, fils et petits-fils de maquisards, nous comptons sur toutes les bonnes volontés pour que vous fassiez votre devoir et signaler aux autorités compétentes et à la Mairie, la tenue d’une réunion néonazie où sera faite l’apologique de criminels de guerre, par-dessus le marché contre argent sonnant et trébuchant.
Que chacun fasse son devoir en son âme et conscience, pour ma part mon choix est clairement fait depuis fort longtemps : je suivrai les traces de mon grand-père, Gaston, modeste FFI des maquis de l’Ain, faisons que leur combat n’ait pas été inutile.

Laurent Brayard pour DONi.Press

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS