Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 01:31

La Russie n'oubliera jamais l'avion russe abattu par l'aviation turque, les Turcs "vont regretter ce qu'ils ont fait", a déclaré Vladimir Poutine s’exprimant ce jeudi devant le parlement russe.

 

 

Néanmoins, le président russe a précisé que la Russie n'avait aucune réaction nerveuse ou hystérique sur les relations avec la Turquie.

 

"Nous n'aurons aucune réaction nerveuse, hystérique, dangereuse pour nous-même et pour le monde entier. Une réaction destinée à obtenir un quelconque effet extérieur ou à obtenir des dividendes intérieurs immédiats. Cela n'aura pas lieu. Nos actions seront avant tout guidées par la responsabilité envers notre pays et envers notre peuple", a-t-il dit.

Mais "la Turquie ne perdra pas uniquement des tomates et des contrats pour ses compagnies du bâtiment, ils auront plus d'une occasion de regretter ce qu'ils ont fait", a déclaré Vladimir Poutine.

"Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça. Seul Allah le sait", a ajouté le président. "Il semble qu'Allah ait décidé de punir la clique au pouvoir en Turquie en la privant de la raison et du bon sens", a-t-il dit.

Néanmoins, le président russe a indiqué que la Russie avait beaucoup d'amis en Turquie, et ils devaient savoir que "nous ne les plaçons pas sur un pied d'égalité avec l'élite dirigeante turque".

Selon M.Poutine, la Russie était "prête à coopérer avec la Turquie sur les questions de sécurité régionale les plus sensibles".



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151203/1020003728/poutine-parlement-turquie.html#ixzz3tHfai7h3

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS