Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 01:36
Folie à la COP21:  signatures ou presque de 2.400 projets de centrales à charbon !

SOURCE  Alors que Conférence pour le climat COP21 bat son plein à Paris, une étude a révélé que plus de 2400 centrales énergétiques à charbon sont prévues ou en construction tout autour du monde, rapporte le Times.

Les nouvelles centrales devraient produire 6,5 milliards de tonnes de dioxyde de carbone par an, soit 5 fois le niveau prévu; de ce fait, les efforts décidés à Paris pour limiter le réchauffement planétaire à 2° C seront ruinés.

La Chine construit 368 usines et a prévu l'édification de 803 autres, l'Inde en construit 297 et en envisage 149, tandis que la catastrophe nucléaire de Fukushima a convaincu le Japon de revenir au charbon. Il bâtit actuellement 5 centrale et a planifié d'en édifier 40 de plus. C'est ce que révèlent des recherches menées par 4 entités chargées d'études du changement climatique, dont Ecofys et l'Institut de Potsdam.

La Grande-Bretagne s'est récemment engagée à réduire l'usage de ses centrales à charbon pour 2013, et à les arrêter entièrement pour 2015.

Selon Pieter van Breevoort d'Ecofys, la solution est simple; il suffit d'arrêter les constructions et d'abandonner les nouveaux projets.

Néanmoins, le premier ministre indien Narendra Modi a déjà demandé ce lundi qu'on ne fasse pas pression sur son pays, qui nécessite encore cette source d'énergie conventionnelle.

L'Association Mondiale du Charbon affirme que les nouvelles usines sont vitales, mais que chacun utilisera des technologies permettant de les rendre plus efficaces.

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS