Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 02:40

Une jeune musulmane, d’origine pakistanaise, ne s’est pas seulement convertie au catholicisme, mais s’exprime sévèrement contre la religion qu’elle a abandonnée.

Cela se passe à Osnabrück, petite commune de 163.000 âmes en Basse-Saxe. Le journal local rapporte qu’une jeune musulmane, d’origine pakistanaise, ne s’est pas seulement convertie au catholicisme, mais s’exprime sévèrement contre la religion qu’elle a abandonnée.

Elle a 33 ans, la très jolie Sabatina James, qui a occidentalisé son nom. Activiste des droits de l’homme, elle est l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages en Allemagne, pratiquement tous traduits en anglais, tous des best-sellers. Nous attendons encore l’éditeur courageux, en France, qui voudra bien publier ses livres, qui sont des témoignages accablants contre l’islam.

Par son apostasie, elle a rejoint la liste non exhaustive de ceux condamnés à mort par la religion de paix et d’amour, dont on ne peut que recommander d’épurer d’urgence ses textes mortels.

Avant de rejeter sa religion, Sabatina s’est rebellée contre un mariage forcé que sa famille voulait lui imposer. À la suite de son refus, sa propre famille l’a condamnée à mort, appuyée par les islamistes.

Elle vit désormais sous « double peine », contrainte à changer de domicile constamment en utilisant de fausses identités. Une vie à la Geert Wilders, Ayaan Hirsi Ali ou Wafa Sultan. Les deux dernières se sont exilées aux États-Unis.

Elle paye au prix fort sa liberté de conscience. Armée d’un courage qui force l’admiration, elle persiste à faire des conférences, à répondre aux interviews et à écrire des livres. Sabatina déclare qu’elle combat pour toutes les victimes de l’islam. L’association qu’elle dirige vient en aide à plus de cent femmes par an. Son association bénéficie du soutien de la très célèbre Ayaan Hirsi Ali, de politiques de tous bords, de la CDU-CSU à la Linke, et d’artistes comme les célèbres Metaphysics, Söhne Mannheims.

On n’imagine pas un seul instant un Besancenot, un Juppé, qui n’a jamais lu le Coran ou un Abd al Malik avoir le courage de certains politiques d’outre-Rhin, et c’est bien le déshonneur de la France d’être ainsi soumise à l’islam, par seul clientélisme électoral.

Tous les moyens de communications sont bons pour Sabatina, même chanter avec une très jolie voix contre les mariages forcés.

Combien de nos compatriotes devront encore tomber sous les balles ou machettes des soldats d’Allah afin que, définitivement, nos autorités prennent la pleine mesure de ce qu’est l’islam, qu’ils persistent encore et toujours à dissocier de l’islamisme radical, afin de ne pas heurter la « communauté » la plus nombreuse d’Europe et en répandre une mauvaise image ?

Combien de temps, encore, devrons-nous attendre que les « savants » de l’islam révisent enfin leurs textes pour les adapter aux autres pays, outre les 57 totalement gérés par l’islam, dans lesquels ils vivent, afin de s’intégrer, sinon s’assimiler aux pays d’accueil d’origine chrétienne ?

Oui, l’islam est la seule religion en Europe qui pose problème, car l’islam ne connaît pas de frontière ni de pays, mais la seule Oumma. Et ce problème doit être géré, adapté à l’Occident, par les musulmans eux-mêmes, ou alors en être banni.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS