Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 23:09

Le 27 janvier était la journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah. A l’évidence, la mémoire en Europe est en train de s’effacer.

Aucun des grands médias de la plupart des pays d’Europe n’a mentionné la journée internationale. Et aucun dirigeant européen n’a parlé des victimes de la shoah, sinon de façon très brève.

L’Europe, à l’évidence, est passée à autre chose.

Ses dirigeants veulent bien se souvenir, mais pas trop. Ils acceptent de dire que la Shoah fut une abomination, mais à condition qu’il soit stipulé que cette abomination a eu un début une fin, qui coïncident avec la naissance et la chute du Troisième Reich. Ils préfèrent ne pas trop insister sur le fait que l’Allemagne de l’époque a été coupable, car l’Allemagne est désormais une « nouvelle Allemagne» et est au cœur de l’Europe qui est censée se construire.

Ils veulent bien condamner l’antisémitisme dans la mesure où cela reste une condamnation générique et abstraite, et en ce cas, ils condamnent l’antisémitisme d’extrême droite, largement en voie de disparition, mais ils ne condamnent pas l’antisémitisme islamique, car ils ont des intérêts à protéger et des amis à ne pas froisser : quand on entretient des liens avec des régimes islamiques antisémites, on ne peut pas tout se permettre.

 

...

Aux fins de donner l’impression qu’ils n’y sont pour rien, ils soutiennent la « cause palestinienne », traitent le chef terroriste antisémite Mahmoud Abbas comme un homme respectable et pas comme un criminel contre l’humanité, ce qu’il est pourtant.

8d541874-687d-4620-8770-d2540db060e8

...

A Rome, les statues ont été couvertes pour qu’Hassan Rouhani ne soit pas confronté à l’impudeur occidentale : il a vu que les dirigeants italiens ont l’esprit du dhimmi. Il a été reçu par le pape, qui a lui-même montré qu’il avait l’esprit du dhimmi. Il a été reçu à Paris par François Hollande le 27 janvier. C’était sans doute la façon pour les dirigeants français de commémorer la journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah.

Si des Juifs français se demandent encore ce que sont les dirigeants français, ils ont là de quoi méditer.

Si des gens qui, comme moi, ne sont pas juifs, mais ont des valeurs éthiques se demandent si les dirigeants français ont des valeurs éthiques, ils ont, là, une fois de plus, de quoi répondre à leurs questions.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS