Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 01:16

Les hauts dirigeants américains recevaient de faux renseignements de la part des agents doubles de la CIA pendant la guerre froide. Résultat, les activités d'espionnage américaines ont été presque entièrement mises en échec, estime l'ex-historien de la CIA Benjamin Fischer.

 

Pendant les années de la guerre froide, la CIA américaine enrôlait des centaines d'agents en URSS, à Cuba et dans d'autres pays du bloc socialiste, mais il s'est avéré plus tard que ces agents travaillaient pour le compte des services secrets communistes, écrit la revue American Thinker se référant à l'ancien historien officiel de la CIA Benjamin Fischer.

"L'ampleur de l'échec du renseignement a été énorme, étant donné qu'un grand nombre de désinformations transmises par les agents doubles était destiné en haut lieu et servait à mettre au point la politique", lit-on dans l'article d'American Thinker.

 

Selon Benjamin Fischer, pendant plusieurs dizaines d'années la désinformation a été menée à grande échelle par une centaine d'agents de la CIA en Union soviétique (plus tard en Russie), à Cuba et en Allemagne de l'Est. Pendant cette période, les dirigeants politiques des Etats-Unis recevaient de fausses données de renseignement.

 

"Pendant la guerre froide, la CIA misait sur la loi des grands nombres, enrôlant des agents doubles en quantités "industrielles", et pour cette raison l'agence a été plusieurs fois induite en erreur", signale Benjamin Fischer.

Cette situation a causé un préjudice immense à la CIA incapable alors de démasquer les agents doubles ou de dévoiler la désinformation. L'auteur de l'article affirme que les chefs de la CIA sous-estimaient le contre-espionnage, le considérant comme quelque chose de peu d'importance. Les commissions de surveillance du Congrès ont fait peu de cas de ce fait, n'ayant pas insisté sur une réforme du système de tests de loyauté des personnels du renseignement.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151230/1020665566/le-renseignement-russe-a-cause-un-prejudice-aux-usa.html#ixzz3vpj9hHbo

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS