Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 22:27

SOURCE  Les migrants coupables d’un crime sont-ils traités différemment que les Allemands? Ce climat de suspicion a été renforcé par les confessions d’un agent de police allemand.

Quand un migrant fuit lors d’un contrôle de police, nous ne pouvons pas l’arrêter. Ces ordres viennent d’en haut. Nous avons besoin de meilleurs contrôles, de plus d’agents de police et de plus de soutien au niveau politique. Sinon, ça risque d’exploser
Un policier allemand

Un agent de police allemand a préféré garder l’anonymat dans Bild. Depuis six mois, il travaille à Passau (à la frontière avec l’Autriche) et il est parfois utilisé à la gare de Munich. Son témoignage vaut le détour alors que des agressions sexuelles en masse ont eu lieu à Cologne dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

« 95% de célibataires »
« Au début, il y avait surtout des familles avec des enfants. Ils étaient très polis et parlaient un bon anglais. Entre-temps, 95% des migrants sont des hommes célibataires. Que s’est-il passé? Aucune idée. Au cours de ces derniers mois, j’ai simplement enregistré une seule plainte d’un citoyen allemand. Pour le reste des plaintes, elles concernaient uniquement des migrants. Dans les rapports de police, on préfère parler de lésions corporelles graves plutôt que de tentatives d’assassinat. C’est mieux pour les statistiques. »

Toujours selon le témoignage de ce policier allemand de 22 ans, les femmes sont régulièrement harcelées à la gare de Munich.

« You are racist »
« Lorsqu’on intervient, les migrants nous crient: You are not my police, you are racist (« Vous n’êtes pas ma police, vous êtes raciste »). Quand un migrant fuit lors d’un contrôle de police, nous ne pouvons pas l’arrêter. Ces ordres viennent d’en haut. Nous avons besoin de meilleurs contrôles, de plus d’agents de police et de plus de soutien au niveau politique. Sinon, ça risque d’exploser », prévient l’agent de police.

Un ancien policier de Cologne s’est exprimé sur Facebook . Son message a récolté plus de 230.000 likes et 100.000 partages.

(…) 7sur7.be

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS