Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 03:53

4/02/2016 – 06h45 New York (Breizh-info.com) – Les Nations Unies viennent de publier,comme chaque année, un bilan de la démographie dans le monde en 2015, dont plusieurs enseignements peuvent être tirés.

La fertilité moyenne par femme dans le monde pour la période 2010-2015 est de 2,5 enfants par femme. Pour le continent Africain, elle est de 4,7. C’est sans surprise le taux le plus haut dans le monde, ce continent continuant à avoir une croissance démographique importante. L’Asie et l’Amérique du Sud-Caraïbes ont un taux de fertilité de 2,2.

Le continent européen est la terre où le taux de fertilité est le plus bas, avec 1,6 enfant par femme en moyenne. Surprise : la moyenne générale la plus haute se situe dans le sous-groupe Europe Nordique. L’Irlande, ex-aequo avec la France (un pays qui compte un fort pourcentage d’immigrés d’origine africaine), est le champion européen du taux de fertilité avec 2 enfants par femme en moyenne. La Moldavie et le Portugal ferment la marche avec 1,3.

Le taux européen de fertilité le plus haut dans la catégorie 15-19 ans et de 21%. Il concerne conjointement l’Albanie et la Serbie, alors que dans la même catégorie, le Royaume-Uni est à 18%, la France à 10%, la Suisse à 3% la Slovénie et les Pays-Bas à 4%.

Il y a 16% de plus de garçons que de filles en Chine : c’est le record mondial de disparité sexuelle, suivi par l’Azerbaïdjan, l’Arménie, le Viet Nam puis l’Inde.

La fertilité moyenne projetée pour le monde en 2030 est de 2,4, alors que celle annoncée pour l’Afrique est de 3,9. Avec 7,7 enfants par femme, le Niger détient le record mondial de la fertilité.

On observe également une chute spectaculaire du taux au Brésil (4,7 en 1975, 1,7 en 2015), tout comme le Chili et Colombie qui passent sous la moyenne continentale. Le plus haut taux du continent sud-américain est en Guyane… française.

En Océanie, les îles Samoa ont le plus haut taux de fertilité avec 3,4 enfants par femme, contre 1,8 en Australie. En Asie, c’est le Timor (4,3) qui bat le record, suivi de l’Iraq et de la Palestine. La Chine ferme la marche avec 1,2 enfants par femmes.

fertilité_mondiale

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS