Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 01:00

La Coordination chrétiens d’Orient en danger (CHREDO) a diffusé hier un communiqué relatif à une délibération du Conseil régional d’Île-de-France en soutien aux minorités du Moyen-Orient, ....

Communiqué

Le conseil régional d’Île-de-France a voté à la quasi-unanimité une délibération-cadre concernant le soutien aux minorités persécutées au Moyen-Orient, dont les chrétiens et les Yézidis, qui subissent pleinement des atrocités et des crimes contre l’humanité.


Ce soutien a un double objectif : l’aide au retour des populations déplacées ou réfugiées et l’aide aux pays d’accueil de la zone. Il s’agit donc principalement de renforcer ces populations sur leur terre, les aider à reconstruire leurs biens et leurs lieux de culte et empêcher leur exode. Ce soutien se traduira par une collaboration accrue avec les collectivités locales qui accueillent les réfugiés, avec les ONG qui ont des projets concrets d’aide aux populations, ou aussi par un partenariat avec l’Agence Française de Développement.
La Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger remercie Valérie Pécresse, présidente de la région, pour son engagement tenu, et pour sa détermination à faire aboutir cette résolution.
La CHREDO remercie surtout Patrick Karam, vice-président de la région Île-de-France, qui a porté cette résolution et l’a défendu jusqu’au bout.
La CHREDO tient à préciser qu’elle a toujours fonctionné grâce aux deniers personnels de ses membres et jusqu’ici n’a pas reçu de financement de l’argent public pour effectuer ses actions. La CHREDO ne demande pas de subventions financières au Conseil Régional d’Île-de-France.
Les associations composant la CHREDO et signataires de ce communiqué regrettent que ce sujet sérieux et dramatique soit utilisé dans le débat à des fins tacticiennes internes et regrettent le comportement de certains élus qui ont cherché une polémique politicienne sur un sujet qui appelle gravité et retenue.
Nous exhortons tous les élus de la République de rester à la hauteur du sacrifice de cette population orientale qui paye le prix lourd pour rester sur sa terre et défendre ses croyances et ses droits.

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS