Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 18:09

Le général de Corps d'Armée Christian Piquemal, combattant d'élite qui a commandé la légion étrangère de 1994 à 1999 et a longtemps présidé l'Union nationale des parachutistes (UNP), a été arrêté aujourd'hui à Calais lors de la manifestation interdite du mouvement Pegida. 

...Selon la préfecture, les personnes interpellées ont été envoyées au commissariat pour examen de leur situation et leur éventuel placement en garde à vue. Vers 14h30, les manifestants se sont dispersés dans le calme.

Le général de Corps d'Armée Christian Piquemal, combattant d'élite qui a commandé la légion étrangère de 1994 à 1999 et a longtemps présidé l'Union nationale des parachutistes (UNP), a été arrêté aujourd'hui à Calais lors de la manifestation interdite du mouvement Pegida.
Il avait rédigé un communiqué annonçant sa venue à Calais, révolté par l'interdiction préfectorale.

L’arrestation d’un des chefs de file des paras français est un geste éminemment politique de la part du gouvernement. il intervient sur fond de tensions accrues autour de l’invasion migratoire islamique qui s’intensifie en Europe.

Mes respects mon général !
Je suis outré par votre arrestation comme un vulgaire malfrat .
Vous avez toute mon estime ...Une grande partie du peuple de France est avec vous !

source

rappelez-vous la manifestation pro-migrants où la police n'a arrêté et gazé personne...

CALAIS - Depuis ce week-end, leur nom revient en boucle. Samedi 23 janvier, des "No Borders", militants altermondialistes défenseurs des migrants, ont bloqué pendant plus de 3h le port de Calais en s'introduisant sur un ferry en compagnie de demandeurs d'asile. Ils sont aussi accusés d'avoir tagué la statue du Général De Gaulle en y inscrivant "Nik la France".

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS