Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 01:36

Lampedusa : petite île entre la Sicile et la Libye, destination particulièrement prisée par les migrants, encore plus prisée depuis que le pape François y a posé les pieds, ce fut sa première sortie après son élection, tout un symbole, pour y sommer l’Europe d’accueillir toute la misère du monde ! 

La folie migratoire qui submerge l’Europe commence à donner des sueurs froides à nos politiciens de tout bord. Le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, défini comme « sérieux » le risque que des combattants de Daesh s’infiltrent parmi les soi-disant réfugiés qui de la Libye rejoignent l’Italie.

 

(...)

 

Mais tout à leur humanitarisme mortifère, nos politiciens bien-pensants européens, ne cessent de radoter comme une lamentation qu’il ne faut pas faire d’amalgame, « qu’aucun pays démocratique ne peut faire de confusion entre les phénomènes migratoires et les terroristes. » selon le mot du ministre des Affaires Étrangères italien, Paolo Gentiloni, jumeau sur le sujet de son homologue français, le catastrophique et calamiteux Fabius.

(...)

Aujourd’hui la triste réalité est là et s’impose : les djihadistes de Daesh posent leur pied en Europe, à Lampedusa, avec l’aide et le soutien de nos gouvernements, et ensuite se fondent dans le paysage : 10 000 migrants mineurs, selon les chiffres officiels ont disparus après leur arrivée. Le conseiller du gouvernement Libyen l’avoue également : « la police européenne ne sait pas qui appartient à Daesh et qui est vraiment réfugié. » Comme ça nous sommes avertis !

Aussi, après avoir semé chaos et confusion, mort et terreur en Libye, la France, à travers son ministre Le Drian, peut bien fait la dure mais c’est trop tard : « c’est une urgente nécessité » de trouver une solution à la crise en Libye pour s’opposer à l’expansion de l’État islamique. (...)

Les effets de manches, les grandes déclarations, les beaux discours, ne seront d’aucune utilité si une politique énergique imposant la fermeture des frontières européennes, de contrôle de la méditerranée et de renvoi systématique des clandestins n’est pas appliquée.

Pour Lampedusa, les temps sont comptés avant qu’elle ne tombe définitivement dans l’escarcelle de Daesh !

Francesca de Villasmundo


En savoir plus sur http://www.medias-presse.info/lampedusa-tete-de-pont-du-califat-en-europe/48400#Ebl4ho8q2tv8YDl6.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS