Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 02:09

lire sur   George Spöttle, spécialiste de la politique de sécurité hongroise, conseiller du gouvernement, a donné uneinterview à la TV hongroise. 

L’expert en sécurité explique que nous avons tout mis en place pour les réfugiés pour qu’ils puissent éviter de travailler et, de toute façon à quoi bon, ils savent qu’ils ne vont jamais s’intégrer.

Partout où l’on trouve ces migrants en Europe, quotidiennement les femmes sont harcelées et des coups de couteaux sont donnés par des rixes en bandes.

Il est à craindre que le plan de la chancelière allemande Angela Merkel soit exécuté, plan qui consisterait à transporter par avion 300’000 réfugiés de la Turquie et d’essayer de les distribuer dans les pays européens. Mais heureusement, les premiers-ministres provinciaux allemands sont opposés, de plus en plus, à ce plan et à la politique de Merkel en général.

Mais le parti de Mme Merkel est toujours derrière la chancelière et a encore salué récemment, en cœur, sa politique – tout comme à l’époque de Staline ou Rákosi – bien que tout le monde ait été stupéfait, a dit George Spöttle.

« Les citoyens sont effrayés par les migrants »

Pendant ce temps, en Allemagne, l’administration étatique commence à s’effondrer.

Les guichets du gouvernement ont été incapables, à ce jour, de répondre aux besoins courants de la population (par exemple : nouveaux permis de conduire, nouvelles cartes d’identité) ; de nombreuses personnes ont été renvoyées par l’administration de l’Etat qui est débordée par les centres d’enregistrement des migrants.

Les citoyens n’obtiennent plus ce que, basiquement, l’état devrait leur fournir en temps ordinaire, et maintenant il y a une grande répulsion à se plier à l’injonction disant « que le peuple allemand doit les entretenir parce qu’ils sont l’avenir » – a déclaré Georg Spöttle.

Qui accepterait le retour des migrants ?

Actuellement, un million et demi de réfugiés sont en Allemagne (dont environ 500’000 non enregistrés), à cela s’ajouterait :

  • 300’000 réfugiés de Turquie selon le plan de la chancelière allemande.
  • 1’500 personnes par jour qui franchissent actuellement la frontière, et ce chiffre passera peut-être à 15’000 par jour lorsque l’hiver sera terminé.

Pendant ce temps, le Pakistan, l’Afghanistan et le Bangladesh ont indiqué clairement qu’ils n’acceptent pas le renvoi de réfugiés. Les plus gros contingents, après les Syriens, proviennent d’Afghanistan et du Pakistan – a souligné Spöttle.

«Je dois être servi, car je peux faire ce que je veux »

George Spöttle a aussi parlé de faux mineurs demandant l’asile ; ces derniers ont souvent 35-40 ans alors qu’ils déclarent avoir 14-15 ans. Ils se payent ouvertement notre tête, ils osent tout. Dans ces cas, on procède par tomodensitométrie dentaires et crâniennes, un examen de ce type revient à environ 1’400 Euro, bien sûr à la charge des contribuables.

Lorsque ces examens ont déterminé l’âge réel, ces faux mineurs font systématiquement recours … et le processus de demande d’asile recommence. Ils cherchent à gagner du temps, ils savent que l’état doit subvenir totalement à leurs besoins et ils savent que, finalement, ils vont rester. Ce sont eux qui tiennent le couteau par la manche. ***

Finalement, en traitant les demandes d’asile de cette manière, les requérants peuvent faire ce qu’ils veulent, ils ont gagné le rapport de force.

Ils ont pleine liberté de refuser, ou non, de donner leur carte d’identité à la police. En nous mettant en situation de ne pas pouvoir les identifier… les requérants peuvent mentir, ils vont de toute façon obtenir de l’argent.

Cependant, s’ils s’inscrivent maintenant, les autorités prennent leurs empreintes digitales, et ils ne peuvent pas quitter la ville tant que le processus d’identification est en cours – a expliqué l’expert.

«Nous sommes leurs esclaves, et nous le serons sur le long terme »

Il a également déclaré qu’il avait récemment rencontré l’Alternative pour l’Allemagne (AFD), l’un des membres fondateurs lui a dit qu’il est arrivé que des migrants possèdent des papiers d’enregistrement de plusieurs pays (Pays-Bas, Danemark et Allemagne) avec des noms d’enregistrements différents. Il est avéré que ces migrants voyagent et obtiennent, chaque mois, des aides sociales dans plusieurs pays.

Spöttle cite un politicien qui a dit ceci :

« L’Europe est devenue l’esclave des migrants musulmans.
Nous retirons les crucifix des salles de classe à cause d’eux, nous construisons des habitations pour migrants, nous augmentons les impôts et les taxes pour les entretenir et nous consacrons la majeure partie des recettes pour eux.

Effectivement, nous avons capitulé devant eux, nous sommes leurs esclaves, et nous le serons sur le long terme parce que nous leurs fournissons tout pour leurs permettre d’éviter d’avoir à travailler. Ils savent qu’ils ne seront de toute façon jamais intégrés, comment serait-ce possible puisque même les quatrièmes ou cinquièmes générations ne le sont pas ? »

Les délits des migrants contre les femmes suédoises, norvégiennes et allemandes sont quotidiens. Dans les camps pour migrants, les attaques au couteau contre les réfugiés chrétiens, et entre eux, sont quotidiennes …

« Il y a une grande colère dans les populations »

Chez beaucoup de gens, un sentiment d’injustice gronde ; … un exemple : « les migrants dorment jusqu’à midi, puis se lèvent pour le déjeuner, se recouchent, pendant que la femme de ménage âgée, pour compléter sa rente vieillesse, va nettoyer les sanitaires dont la saleté fait ressembler ‘une porcherie à une chambre stérile’.

La colère gronde dans la population, car cette situation est déjà clairement insoutenable.

On ne résout pas les problèmes du Moyen-Orient et de l’Afrique, en faisant venir encore des dizaines de millions de personnes en Europe, car cela n’amènera que des confrontations politiques et religieuses.

*** Spöttle explique clairement dans d’autres interviews, quelle est la stratégie des migrants musulmans voulant « gagner du temps pour ceux qui sont déjà en place» (pour s’organiser davantage et être plus nombreux). Spöttle considère la majorité des familles de migrants musulmans avec enfants comme des chevaux de Troie qui précèdent les musulmans mâles en âge de combattre. Il voit clairement un plan de conquête de l’Occident pour l’établissement d’un futur califat.

(George Spöttle, spécialiste de la politique de sécurité hongroise, conseiller du gouvernement. Il a travaillé durant 25 ans à la division des parachutistes aux services secrets de la Bundeswehr. À son palmarès, figure l’Irak, l’Afghanistan, le Pakistan, la Syrie, la Corée du Nord, plusieurs pays d’Afrique et d’Asie …

En Suisse, il serait impensable qu’un tel personnage puisse s’exprimer librement sur une grande chaîne TV et, s’il pouvait le faire, il serait traité de paria d’extrême-droite et de fasciste).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Plj Kandel pour Dreuz.info.

lire sur

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS