Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 02:53

Le Premier ministre israélien espère que la France «dégrise» concernant son intention de reconnaitre l’Etat de Palestine si les efforts de Paris visant à négocier une conférence de paix échouent.

En s’exprimant devant le conseil des ministres, Benyamin Netanyahou a fait référence à l’initiative annoncée par le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius et souligné que l’appel de la France à la tenue d’une conférence internationale comprenait une menace dans le sens où «si ça ne marche pas, la France adoptera essentiellement dans une large mesure, la position palestinienne».

Selon le Premier ministre israélien, la proposition de la France «va inciter les Palestiniens à refuser la moindre concession». «Le principe des négociations c'est de faire des concessions or cette initiative donne aux Palestiniens les raisons de ne pas en faire», a-t-il déclaré.

Ainsi, Israël va travailler pour que la France révise sa position dans cette affaire, a fait savoir Benyamin Netanyahou ajoutant que la position de son pays était claire. «Nous sommes désireux d’entrer dans des négociations directes sans conditions préalables ou conditions dictées».

Le 29 janvier, le chef de la diplomatie française a annoncé que la France allait relancer rapidement son projet de conférence internationale afin de «faire aboutir la solution à deux Etats», Israël et Palestine.

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS