Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 15:06

Les négociations sur la livraison à l’Inde des chasseurs sont dans l'impasse: le contrat risque d'être résilié si la France ne réduit pas le prix…

Bien que la France ait déjà accepté janvier dernier une "faible" réduction sur l'achat de 36 avions de combat français Rafale par l'Inde, New Delhi ne compte pas s'arrêter là et exige une ristourne de 25%, selon le ministre indien de la Défense Manohar Parrikar.

"Le prix est le problème qui doit encore être résolu car tant que je n'obtiens pas le bon prix, je ne peux pas signer", a déclaré jeudi Manohar Parrikar sur la chaîne India Today.

Et d'ajouter, "la différence entre la somme que l'Inde prévoit de verser et la demande de la société française constitue au moins 25%. Ce gouffre est difficile à surmonter. Dassault indique le montant d'environ 12 milliards d'euros, tandis que les négociateurs indiens refusent de payer plus de 9 milliards d'euros".

 

En outre, selon Manohar Parrikar, la partie indienne prévoit que 50% du montant du contrat devra être réalisé sur le sol indien, tandis que la France insiste sur une localisation à hauteur de 30%.

 

Evitant de nommer une date butoir pour ces négociations sur le prix, le ministre indien de la Défense a également indiqué que les autres questions avaient été résolues, notamment en termes de garanties, d'approvisionnement et de modalités de fabrication.

 

Les tractations sur la vente de l'avion de combat français à l'Inde constituent depuis des années le fil rouge des relations entre les deux pays. Des négociations exclusives entre Dassault et l'Inde sur une commande plus large de 126 appareils avaient été ouvertes en janvier 2012 avant d'échouer.

 

Le premier ministre indien Narendra Modi avait alors redimensionné ce contrat en annonçant en avril dernier que l'Inde voulait acheter 36 Rafale prêts à l'emploi.

Le Rafale conçu par Dassault Aviation est un chasseur polyvalent français de 4e génération. Le chasseur a effectué son premier vol en 1986 avant d'être mis en service dans la marine et l'armée de l'air française respectivement en 2004 et 2006.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20160219/1021908003/rafale-contrat-pression.html#ixzz40cfkRwtK

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS