Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 13:19

http://www.citoyens-et-francais.fr

Des heurts ont éclaté samedi 27 février dans la matinée au Salon de l’Agriculture à Paris, où des manifestants ont totalement démonté le stand du ministère de l’Agriculture, a constaté une journaliste de l’AFP. Une action qui fait suite aux huées reçues par François Hollande venu inaugurer le salon.

Cinq manifestants ont été appréhendés, avait affirmé Damien Greffin, président de la FDSEA Ile-de-France, qui avait ensuite indiqué avoir eu l’assurance qu’ils seraient « libérés sans poursuites« .

huffingtonpost



Il a pourtant tout tenté pour éviter ça, en venant au plus tôt, alors qu’il faisait encore nuit. François Hollande a été hué et insulté par des éleveurs peu après son arrivée, ce samedi; au Salon de l’agriculture, qui s’ouvre dans un climat de crise profonde.

« lSi je suis là aujourd’hui c’est pour montrer qu il y a une solidarité nationale« , et « on va tout faire » pour aider l’agriculture, car « en défendant l’agriculture je défends toute la nation« , a déclaré le président, accueilli à 6h46 par le président de la FNSEA Xavier Beulin. « Vous arrivez dans un contexte difficile. Un contexte de crise profonde. Elle dure« , et « il y a beaucoup de désespérance, beaucoup de colère« , lui a confié ce dernier, entouré de membres du syndicat drapeaux à la main.

C’est l’état d’urgence pour l’élevage! », lance l’un d’eux. « Bon à rien », « on n’est pas des migrants », « connard », « fumier » et autres insultes ont fusé tandis que le président progressait au milieu d’une haie hostile d’éleveurs.

 

A l’approche du compte-à-rebours électoral de 2017 et en vue des primaires à droite, plus que jamais le rendez-vous du Salon sera aussi celui des politiques – surtout de l’opposition – qui vont fouler en rangs serrés les allées parmi les près de 700.000 visiteurs attendus jusqu’au 6 mars.

Entre taureaux de compétition et bêtes à concours, se glisseront ainsi Manuel Valls lundi matin, et dans l’opposition Marine Le Pen (mardi), Nicolas Sarkozy et François Fillon (mercredi), Alain Juppé (jeudi) et Bruno Le Maire, ancien ministre de l’Agriculture qui a prévu un triplé minuté – lundi, mardi, mercredi. A tous, la FNSEA a adressé un questionnaire en 13 points sur les problématiques agricoles. « Ceux qui n’auront pas répondu feront mieux de ne pas s’arrêter à notre stand » prévient Xavier Beulin. « Le cul des vaches, le petit verre qui va bien et le sourire sur photo… aujourd’hui on est sur autre chose » avertit-il carrément.

bfmtv

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS