Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 03:45

http://www.citoyens-et-francais.fr/

Il y a de quoi se féliciter pour Marisol Touraine : le régime de l'Assurance Maladie va un peu mieux. Certes, il est toujours sur son lit de mort mais son décès a été reporté grâce à un déficit moins important que prévu en 2015.

De quoi permettre au gouvernement de réduire son déficit et rentrer dans les cordes du Pacte de Stabilité comme prévu... si la surprise n'est pas gâchée par les chiffres qui manquent encore à l'appel.

2 milliards d'euros de déficit en moins !

Pour 2015, c'est simple : la Sécu avait prévu un déficit de 9 milliards d'euros à laquelle il faut ajouter le Fonds de Solidarité Vieillesse (FSV). Mais finalement, comme le révèle le journal Les Echos dans son édition du mardi 15 mars 2016, il n'en sera rien : la Sécu a perdu "seulement" 7 milliards d'euros. 11,2 milliards avec le FSV... soit toujours 2 milliards de moins qu'en 2014.

 

Il reste toutefois une inconnue, rappelle Les Echos : les comptes des collectivités locales. Le ministère des Affaires Sociales et celui de l'Economie n'ont pas encore l'intégralité des comptes mais ces derniers ne devraient pas représenter une mauvaise surprise. Au final, donc, les 9 milliards de prévus initialement pour 2015 ne seront pas atteints.

La réduction de déficit public dans le viseur

 

Si la Sécurité Sociale a réussi à baisser ses pertes, c'est grâce à une baisse des dépenses : l'objectif de 2 % fixé dans le cadre de l'Ondam (objectif national des dépenses d'assurance maladie) a été atteint selon ce que révèle Les Echos et que devrait confirmer Marisol Touraine mardi 15 mars 2016 ; les recettes, elles, ont augmenté.

La bonne nouvelle fait plaisir au gouvernement qui doit se battre contre les prévisions de croissance et de réduction de déficit public des grandes institutions : en 2016, le gouvernement table sur 1,5 % de croissance et 3,3 % de déficit public pour descendre à 3 % en 2017 comme le réclame Bruxelles. Or, ni le FMI, ni l'OCDE, ni Bruxelles n'y croient.

Avec ces chiffres de la Sécurité Sociale, qui sont clairement "bons", la réduction du déficit public est à portée de main. Pour 2015 le gouvernement s'attend désormais à 3,8 % de déficit public, si ce n'est même moins.

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS