Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 03:51

Le parlement suisse vient de décider le retrait de sa candidature à l’adhésion de l’UE datant de 1992, à l’époque où elle n’était encore que la Communauté Economique Européenne (CEE),rapporte le Daily Mail. Le Conseil national a accepté par 126 voix contre 46 la motion de Lukas Reimann du parti d’extrême droite UDC, le plus grand parti du pays, qui réclamait ce retrait.

Reimann a expliqué qu’il était “grand temps” de prendre cette décision, alors que le pays est en conflit avec la Commission européenne au sujet d’une restriction de la liberté de mouvement.

La Suisse n’a jamais été un membre de l’UE mais elle profite du libre commerce avec les membres du bloc depuis les années septante du siècle dernier. Elle est également membre de la zone Schengen, et depuis un traité signé en 1999, les citoyens suisses et les citoyens des Etats-membres de l’UE ont la possibilité de se déplacer librement entre les deux territoires.

Cependant, en 2014, au cours d’une votation, les Suisses se sont prononcés en faveur de la mise en place de quotas d’immigration pour les résidents de l’UE, impliquant une renégociation de l’accord bilatéral sur la libre circulation des personnes. Bruxelles a refusé d’accéder à cette demande, et le torchon brûle entre les deux parties à ce sujet depuis cette époque.

Le peuple suisse avait déjà rejeté la demande d’adhésion

En 1992, peu après que le pays avait sollicité son adhésion à la CEE, le peuple suisse l’avait rejetée au cours d’un référendum, ce qui avait invalidé la demande. Cependant, le Conseil fédéral n’avait jamais procédé à son retrait officiel. L’UE n’intègre pas la Suisse dans la liste des pays candidats à l’adhésion européenne.

La Suisse, qui compte 8 millions d’habitants, est l’un des pays européens avec la plus forte proportion d’étrangers sur son territoire par tête.

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS