Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 04:16

Nathalie Kosciusko Morizet, en juin 2015 (Photo : SIPA.00715586_000028)

Hormis être une «Macron de droite», qu'a-t-elle à proposer? On est bien en peine d’identifier une idée de Kosciusko-Morizet depuis qu’elle est entrée en politique...

 

Annoncer sa candidature le 8 mars, pour la journée internationale des droits des femmes. Faire croire qu’on est la seule femme candidate à cette primaire, alors que Nadine Morano a déjà annoncé la sienne depuis quelques mois.

Faire un petit clip, parce que c’est cool et moderne, comme un moment de grâce dans le métro. Nathalie Kosciusko-Morizet veut se frotter aux « mecs », ceux à qui l’on devrait « greffer des couilles », dans le langage fleuri qu’elle affectionne.

Pourtant, on serait bien en peine d’identifier une idée de NKM depuis qu’elle est entrée en politique. Qu’a-t-elle apporté au débat d’idées ?

A part dire qu’il vaut mieux voter pour un tel contre une telle lors de second tour d’une législative partielle ?

A part faire savoir qu’elle a été la plus offensive pour demander le départ de Jean-François Copé ?

A part dire qu’elle est une « tueuse » ?

A part faire la bise à José Bové devant les caméras ?

A part traiter Jean-Louis Borloo de lâche ?

A part dire que Patrick Buisson, c’est Charles Maurras ? Des postures, toujours des postures, rien que des postures. NKM, c’est le vide des idées, le choc des poses à la télé.

(…)

.

Une libérale intégrale

Comment se positionnera NKM dans ce casting, en admettant dès à présent que tous ne pourront s’aligner au départ de la campagne officielle, faute des parrainages d’élus nécessaires ? NKM se dit libérale économique et libérale sociétale. Une libérale intégrale. Emmanuel Macron, mais de droite. Emmanuel Macron, donc. Ou Alain Juppé. En beaucoup plus sexy, il faut bien l’admettre.

Justement, n’est-elle pas candidate pour gêner Alain Juppé ? Travailler les mêmes électeurs modérés qui ne veulent pas de Nicolas Sarkozy. Lui piquer quatre ou cinq points, avant de se reporter au second tour sur… Nicolas Sarkozy ?

 La rupture d’il y a quelques mois était trop belle pour être vraie. « Je te vire de la direction pour me droitiser et te gauchiser ; tu tailles des croupières à Papy et tu reviens ensuite à la maison ; tout sera pardonné ». Hypothèse hautement plausible. On examinera à la loupe d’où viendront les fameux parrainages de parlementaires si NKM parvient à les obtenir. Leurs identités constitueront autant d’indices.

lire la suite

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS