Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 03:15

La chaîne de télévision RT a publié des documents de Daech et des témoignages de terroristes sur la contrebande de pétrole syrien vers la Turquie.

Le groupe terroriste Etat islamique (EI ou Daech) a lancé la production de pétrole à grande échelle et vend de l'or noir à la Turquie qui lui envoie des renforts en hommes, ressort-il des documents de Daech et des témoignages de terroristes publiés par la chaîne de télévision RT.

La Turquie envoie des terroristes en Syrie…

Parmi les documents confisqués suite à la libération de la ville syrienne d'Al-Shaddadi figurent des passeports et cartes d'identité de combattants de Daech issus de plusieurs pays dont la Libye, la Tunisie, Bahreïn et le Kazakhstan. Ces passeports portent des cachets d'entrée en Turquie. 

Les détenteurs de ces passeports – des hommes, mais aussi des femmes — seraient déjà morts, d'après les Kurdes. Chaque combattant de Daech se voit priver de ses papiers d'identités quand il rejoint les terroristes. Il reçoit en échange des brochures de propagande. Les journalistes de RT ont notamment découvert un ouvrage intitulé "Moyens de lutte idéale contre le régime criminel d'Assad" dans un "bureau" de Daech. Fait curieux, le livre a été publié par une maison d'édition turque d'Istanbul qui a même une page sur Facebook.

Ouvrage intitulé Moyens de lutte idéale contre le régime criminel d'Assad et un bandeau de kamikaze
© RT.
Ouvrage intitulé "Moyens de lutte idéale contre le régime criminel d'Assad" et un bandeau de kamikaze

Les islamistes capturés affirment n'avoir eu aucun problème à traverser la frontière turco-syrienne.

"Quand j'ai passé la frontière, il était 10 heures du matin. Personne ne nous a barré la route (…). Et pourtant c'est une région stratégique", a déclaré un Turc capturé par les Kurdes. Selon lui, il y a beaucoup de militaires turcs à la frontière, mais ils ne s'opposent pas à ceux qui souhaitent rejoindre les terroristes.

Le prisonnier estime que les activités de Daech répondent aux intérêts d'Ankara.

"La Turquie et l'EI ont un ennemi commun, les YPG (Unités de protection du peuple kurdes). La Turquie ne veut pas s'en mêler, elle veut se débarrasser de son ennemi par la main d'autrui", note l'islamiste.

Il affirme que la plupart des djihadistes pénètrent en Syrie par la Turquie sans que les gardes-frontières turcs s'y opposent.

…et Daech envoie du pétrole à la Turquie

"Il y a un trafic de pétrole, je le sais. En plus, ils (les Turcs-ndlr.) fournissent des vivres et d'autres produits à l'EI. Daech est frappé d'un embargo, ils ont du mal à se procurer des produits alimentaires. Ils reçoivent aussi une aide financière, des armes et des munitions. On aide ouvertement l'EI", a notamment déclaré un islamiste turc capturé par les militants kurdes des YPG dans le nord de la Syrie.

Un document sur la vente de pétrole brut issu du puits Rijura
© RT.
Un document sur la vente de pétrole brut issu du puits Rijura

Selon lui, le volume de pétrole ainsi vendu est trop important pour passer inaperçu aux yeux des autorités turques.

Un document sur la vente de pétrole brut issu du puits Rijura
© RT.
Un document sur la vente de pétrole brut issu du puits Rijura

D'après des documents de Daech dont RT est en possession et qui portent sur la vente de pétrole en janvier 2016, des conducteurs de camions-citernes achetaient du pétrole de l'EI à un prix variant entre 12 et 26 dollars le baril. Il s'agit de pétrole provenant de plusieurs gisements. Rien que le 23 janvier, Daech a vendu 383 barils de pétrole du champ pétrolier de Kabiba pour 4.979 dollars (13 dollars le baril). Les documents sont signés par le "Département du pétrole et du gaz du ministère des Ressources naturelles de l'Etat islamique".

Un document sur la vente de pétrole brut issu du champ pétrolier de Kabiba
© RT.
Un document sur la vente de pétrole brut issu du champ pétrolier de Kabiba

Un autre document publié par RT est une lettre sur deux nouveaux ingénieurs embauchés par une filiale régionale du "Département du pétrole et du gaz de Daech" à El-Baqara. Il en ressort que les ingénieurs doivent savoir construire de nouveaux oléoducs et réparer les équipements pétroliers, y compris endommagés par les frappes aériennes. Au total, cette filiale emploie 17 ingénieurs dont 5 chefs d'équipe et plusieurs ouvriers.

Un documentaire de RT consacré aux relations entre Daech et la Turquie sera diffusé dans un mois.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS