Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 01:38

Christine Lagarde n'a-t-elle donc pas lu les prévisions de croissance de l'OFCE publiées mardi 12 avril 2016 ? 
Probablement non ; et si oui, elle n'y croit pas du tout. Car si l'OFCE (Observatoire Français des Conjonctures Economiques) table sur 1,6 % de croissance pour l'Hexagone en 2016, le FMI table sur beaucoup, beaucoup moins.
En fait les prévisions du FMI pour la croissance française et mondiale sont de pire en pire.

Le FMI coupe dans la croissance mondiale

Depuis janvier 2016, date de la dernière estimation de croissance du Fonds Monétaire International pour le monde, le FMI n'avait plus parlé, ou si peu. C'est chose faite mardi 12 avril 2016... et on s'en serait passés. Alors qu'il y a seulement 3 mois le FMI tablait sur 3,6 % de croissance au niveau mondial pour l'année 2016,il ne compte désormais que sur une croissance de 3,2 %. La prévision, rabaissée de 0,4 %, se justifie par un ralentissement global de l'économie sur fonds de crise en Chine et de crise du pétrole.

Pour 2017 l'institution dirigée par Christine Lagarde ne voit toujours pas d'embellie : certes, la croissance globale est désormais attendue à 3,5 % mais c'est 0,3 % de moins que l'estimation de janvier 2016 et même moins que ce que s'attendait l'institution pour 2016 à ce moment-là.

La croissance en France fortement revue à la baisse

Le coup risque d'être dur pour le gouvernement qui table toujours sur une croissance d'au moins 1,5 % pour la France en 2016, une hypothèse qui a été jugée "crédible" par Michel Sapin, ministre des Finances, en février 2016 : le FMI ne table plus que sur 1,1 % de croissance pour l'Hexagone en 2016.

Le Fonds revoit donc à la baisse son estimation de janvier 2016 lorsqu'il espérait pour le pays 1,3 % de croissance. Ce niveau de croissance la France ne devrait l'atteindre, selon les données publiées mardi 12 avril 2016 par le Fonds Monétaire International, qu'en 2017... si les estimations ne sont pas revues à la baisse d'ici là !

source

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS