Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 19:03

Comme le confirme "Le Canard enchaîné", la déprogrammation de deux invités, dont la syndicaliste FO, s'est faite d'un commun accord entre la chaîne et l'Élysée.

Surtout pas de vagues en prime time... Pour préparer la venue de François Hollande jeudi soir sur France 2, Michel Field et Gaspard Gantzer - respectivement directeur de l'information de la chaîne et responsable de la communication de l'Élysée - ont passé la semaine dernière à préparer l'émission Dialogue citoyen, notamment le casting. En toute indépendance, bien sûr...

Aller à la rencontre des Français sur les plateaux de France 2 plutôt que dans la vie "réelle", est-ce vraiment une bonne idée de la part des communicants élyséens désireux de relancer une nouvelle séquence électorale en vue de 2017, de corriger la très mauvaise image de l'actuel locataire de l'Elysée ?

En attendant le verdict de l'audimat, c'est le casting censé représenter nos concitoyens qui fait parler de lui depuis le début de la semaine. Notamment depuis l'éviction à la dernière minute de la bouillonnante syndicaliste FO Nadine Hourmant et d'un agriculteur dont l'identité n'a pas été dévoilée.

La première comptait pourtant attaquer frontalement le chef de l'État sur la réforme du travail. De quoi conduire France 2 à la désinviter ?...

 
Du côté de l'Élysée, on explique pourtant au Canard enchaîné qu'un "accord" a été trouvé pour réorganiser les temps de parole "En accord avec nous, ils ont réduit le temps de dialogue avec les Français pour que le Président passe plus de temps à aborder l'actualité avec les journalistes", détaille Gaspard Glantzer à l'hebdomadaire satirique.
 
 
 
 
Une séquence après Dialogue citoyen a même été concocté à la dernière minute, "histoire de ne pas donner l'impression d'avoir servi la soupe au président", avoue-t-il. Moins "ouvrier" et "agricole" donc, et surtout moins risqué, le casting sera donc composé d'un chef d'entreprise, d'une mère d'un Français parti en Syrie, d'un sympathisant FN et d'un jeune pour faire face au Président. Un panel plutôt allégé pour "limiter le risque de gros clash", assure un haut-cadre de France 2 cité par leCanard enchaîné, parce que "l'Élysée à une trouille bleue de l'émission
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS