Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 15:48

Alors que la Commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationaleentame ce mardi l'examen des amendements au projet de loi Travail, les organisations de jeunesse ne désarment pas.

Selon la préfecture, entre 3200 et 3400 manifestants ont été recensés àParis lors de cette nouvelle journée de mobilisation pour le retrait du texte. 

Echauffourées à Paris. A Paris, les policiers ont chargé en milieu de journée des jeunes cagoulés et armés de bâtons, mêlés à des lycéens manifestant contre la loi travail. Des affrontements ont éclaté entre CRS et manifestants place de la Nation juste avant le départ du cortège. La préfecture de police a annoncé l'interpellation de 130 personnes pour «vérification d'identité».

Les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes puis chargé à plusieurs reprises, pour disperser des groupes de jeunes qui jetaient des pierres, des bouteilles en verre et des oeufs, scandant «police partout, justice nulle part» et «tout le monde déteste la police». Sur le trajet, les commerçants ont précipitamment baissé leurs rideaux de fer. Lors des précédentes mobilisations, des débordements avaient éclaté. 
...


«Nuit Debout» continue à Paris. Le mouvement «Nuit Debout», qui vient de passer sa 5e nuit place de la République, dans la capitale, réunissant quelques centaines de personnes, sera de nouveau dehors ce mardi soir. Cette mobilisation, qui dénonce le projet de loi mais également le tout-sécuritaire ou encore le mal-logement, prend également dans une vingtaine d'autres villes : LilleStrasbourg, Rennes, LyonGrenoble,BordeauxSaint-EtienneAvignon...

Jeudi dernier, la mobilisation (1,2 million selon les syndicats, 390 000 selon les autorités) a montré que la protestation contre la loi El Khomri ne faiblissait pas. Le gouvernement espère pourtant un essoufflement de la mobilisation des jeunes, d'autant que la zone B (Nantes, Rennes, Amiens, Lille, Strasbourg...) est en vacances. Il recevra leurs organisations mercredi. La semaine dernière, Manuel Valls a assuré qu'il était «prêt à regarder» certaines revendications de l'Unef. 

«On a besoin de monde dans les manifestations de demain (mardi) et samedi», a lancé William Martinet, président de l'Unef. Selon lui, c'est «surtout le nombre de jeunes qui seront dans la rue cette semaine qui fera bouger les lignes». 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS