Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 13:41

source  

François Hollande et ses ministres de l’Education nationale successifs ont organisé les assises de la refondation de l’école. Pour Jean-Paul Brighelli, agrégé de Lettre modernes et enseignant à Marseille, les réformes défendues par le gouvernement prônent un égalitarisme qui tue nos élites et accentue les inégalités.

Ce n’est pas d’activités ludiques que les enfants ont besoin : c’est de cours de Français, de Maths, d’Histoire et de Sciences. De Français surtout — la langue est aujourd’hui dans un état alarmant.

 

Les enseignants ont encore trouvé la force, en 2012, de voter majoritairement à gauche — encore que leur vote du second tour n’ait pas débordé d’enthousiasme. C’est un fonds de commerce que la Gauche aime réactiver de temps en temps — de la même manière qu’un partenaire infidèle, après une nuit de fredaines, vous assure ses grands dieux qu’il vous aime toujours, en caressant vos cornes. Mes collègues qui ont voté Hollande en 2012 jurent leurs grands dieux qu’on ne les y reprendra plus — et vu l’incohérence de certaines propositions de l’opposition, ils se demandent à nouveau s’ils ne vont pas replonger. [...]

Il est essentiel de promettre de revenir sur la réforme du collège et sur celle du lycée, lancée par Luc Chatel, dont les résultats si sont absolument catastrophiques que le ministère refuse obstinément d’en publier l’évaluation.

Il faut que l’opposition (quelle qu’elle soit) comprenne bien qu’il est essentiel de dire que l’une de ses premières mesures, en matière d’éducation, sera de réécrire complètement les programmes, et de jeter à la poubelle des manuels serviles, bourrés d’erreurs, qui seront devenus obsolètes. Essentiel.

 

[...]

Si tant d’enfants (18% officiellement!) arrivent en Sixième sans maîtriser les fondamentaux, à commencer par le lire et l’écrire, c’est que quelque chose s’est détraqué à l’école primaire, quels que soient les efforts des instituteurs. Programmes et emplois du temps sont à revoir de fond en comble. [...]

Le Figaro

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS