Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 18:39

Un autre couple français, les Floch, a remis ses décorations familiales à l’ambassadeur de la Fédération de Russie à Paris, Alexandre Orlov, pour faire preuve de solidarité envers les parents d’un aviateur russe mort à Palmyre.

"Je remets les décorations de mon père, une Légion d'honneur et plusieurs médailles, aux parents de l'officier russe Alexandre Prokhorenko péri en Syrie. Une fois que j'ai appris son exploit, j'ai pensé à mon propre père: au temps de sa jeunesse il s'est aussi battu, mais il en est sorti vivant. Je souhaiterais rendre hommage à la mémoire de ce héros qui a lutté contre le terrorisme et réalisé un exploit à l'échelle mondiale", a confié aux médias russes Jean-Paul Floch, les larmes aux yeux.

Et d'ajouter: "Les Russes ont payé un lourd tribut pour mettre à bas le nazisme".

Ce geste symbolique n'est pas unique en son genre. Auparavant, Jean-Claude et Micheline Magué avaient également remis des médailles familiales de la Seconde Guerre aux parents d'Alexandre Prokhorenko.

En signe de gratitude pour ce geste de solidarité, Vladimir Poutine avait invité le couple à venir à la Parade du jour de la Victoire, le 9 mai.

"Nous sommes très touchés par ce geste. C'était très inattendu! Votre geste chaleureux va droit au cœur. Vous êtes les meilleurs ambassadeurs du peuple français!", avait indiqué Vladimir Poutine.

 

Alexandre Prokhorenko, 25 ans, était marié et attendait la naissance de son premier enfant. Il faisait partie des meilleurs militaires russes du Service des opérations spéciales (Spetsnaz). Près de Palmyre, le jeune homme était chargé de définir les cibles terroristes au sol pour aiguiller les avions de chasse.

 

Encerclé par des terroristes, le 17 mars 2016, il a pris une décision qui ne fait pas partie de l'apprentissage que l'on donne habituellement aux militaires.

Alexandre Prokhorenko a commandé un bombardement aérien sur sa position. La frappe a été réalisée et les terroristes ont été éliminés.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS