Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 01:14

Dans son message aux dirigeants des pays voisins à l'occasion du Jour de la Victoire, le président Vladimir Poutine a rappelé qu'il fallait prévenir toute révision de l'histoire et la réédition des évènements tragiques du passé.

En prévision de la célébration du 71e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie, le président russe a envoyé des messages aux dirigeants des pays de la Communauté des Etats indépendants (CEI), de l'Abkhazie, de l'Ossétie du Sud, ainsi qu'aux citoyens géorgiens et ukrainiens.

Dans sa missive, "le président a pointé qu'il ne fallait admettre aucune révision de l'histoire commune ainsi que la réédition des événements tragiques du passé. Notre devoir commun est de chérir la mémoire des (soldats, ndlr) tombés lors de la Grande guerre patriotique et de s'occuper à l'échelle mondiale des anciens combattants encore en vie".

 

Défilé de la Victoire : répétition nocturne sur la Place rouge
© SPUTNIK. GRIGORY SYSOEV
Le Jour de la Victoire est une fête sacrée qui restera à jamais un symbole d'héroïsme et d'unité des peuples ayant défendu, dans des batailles sanglantes, leur patrie et ayant sauvé le monde du nazisme, a encore ajouté le président.

 

Vladimir Poutine a exprimé sa confiance dans le fait que les épreuves du "combat conjoint, les liens d'amitié et de fraternité continueront à servir de base au renforcement des relations interétatiques" et encourageront les processus d'intégrations dans l'espace eurasiatique.

A la fin du message, le président a remercié tous les vétérans de la Grande guerre patriotique et travailleurs de l'arrière.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS