Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 18:27

Après la Parade de la Victoire, Vladimir Poutine a rencontré Jean-Claude et Micheline Magué, ce couple de Français qui ont offert leurs médailles militaires à la famille de l'officier russe Alexandre Prokhorenko tombé en Syrie.

Festif et joyeux, Moscou célèbre aujourd'hui le jour de la Victoire. Des centaines de milliers de personnes ont envahi les rues de la ville pour commémorer cette grande date et partager leur joie.

​Dans cette foule agitée, un modeste couple, invités d'honneur de cette parade. Ce sont les époux Magué, des Français dont le nom est désormais très bien connu dans les familles russes. Jean-Claude et Micheline Magué ont remis en avril des médailles familiales de la Seconde Guerre mondiale à la famille de l'officier russe Alexandre Prokhorenko tombé en Syrie.

En signe de gratitude pour ce geste de solidarité, Vladimir Poutine a invité le couple à venir à la Parade du jour de la Victoire, le 9 mai. Aujourd'hui, à Moscou, le président russe en personne leur exprime sa gratitude.

"Nous sommes très touchés par ce geste. C'était très inattendu! Votre geste chaleureux va droit au cœur. Vous êtes les meilleurs ambassadeurs du peuple français!", a indiqué Vladimir Poutine.

Arrivés à Moscou il y a quelques jours, les Magué ont eu le temps d'admirer la beauté de la capitale russe à la veille des solennités.

"C'est magnifique. Hier, je feuilletais des pages d'un guide du Kremlin, et c'était un rêve impossible, et voilà je vois une véritable histoire, et ça impressionne!", a raconté M. Magué.

Une des décorations militaires que la famille française a transmise à la Russie est une Croix de chevalier de la Légion d'honneur. Elle avait été accordée à un oncle de la famille qui avait été déporté au camp de concentration de Buchenwald après qu'il a pris part à la résistance à l'âge de 17 ans.

 

L'autre est une Croix de Guerre avec une palme de bronze, dont l'un des pères du couple avait été décoré pour des missions de combat en tant que pilote de bombardier.

 

Alexandre Prokhorenko, 25 ans, était marié et attendait la naissance de son premier enfant. Il faisait partie des meilleurs militaires russes du Service des opérations spéciales. Près de Palmyre, le jeune homme était chargé de définir les cibles terroristes au sol pour aiguiller les avions de chasse.
Encerclé par des terroristes, le 17 mars 2016, il a pris une décision qui ne fait pas partie de l'apprentissage que l'on donne habituellement aux militaires.
Alexandre Prokhorenko a commandé un bombardement aérien sur sa position. La frappe a été réalisée et les terroristes ont été éliminés.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS