Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 13:03

Si le budget du palais présidentiel n’avait cessé de baisser depuis 2012, celui-ci est reparti à la hausse d’un peu plus d’un million d’euros.

Faut-il y voir un effet "élection présidentielle" ? A un an de la mère des batailles, le président a décidé de tirer un trait sur les économies à l’Elysée, après pourtant des baisses continues dans les dépenses depuis 2012.

Selon des documents annexes au projet de loi de règlement pour 2015 consultés par BFMtv, le montant total des dépenses du train de vie présidentiel a augmenté d’un peu plus d’un million d’euros, pour s’élever à 104,841 millions d’euros.

Pourtant, depuis son arrivée au pouvoir, François Hollande avait fait des efforts budgétaires, réduisant le train de vie de l’Elysée de presque 5 millions annuellement par rapport au président Nicolas Sarkozy.

 

Des hausses, des baisses, et des recettes

Dans le détail, les augmentations portent sur les frais d’approvisionnement de l’Elysée qui ont bondi de 5,5 % (4,8 millions d’euros). Bercy souligne aussi des hausses de dépenses "stratégiques", citant la refonte du site internet de la présidence, élysée.fr (30.000 euros).

Cependant, les plus grosses dépenses portent sur les travaux : 4,8 millions d’euros au total, dont 200 000 euros pour la remise en état de locaux et 575 000 pour l’achat de matériels de bureaux, logiciels et de travaux de câblage. Par ailleurs, les déplacements du président à l’intérieur de l’Europe ont vu leur coût doubler (1,6 million).

En revanche, les frais de personnels ont baissé de 1,4 % (65,4 millions d’euros), de même que les frais de déplacements (14,3 millions contre 14,7 millions), et les voyages à l’étranger (3,9 millions contre 5,1 millions d’euros). Enfin, certains services de l’Elysée rapportent de l’argent : ainsi du restaurant du palais présidentiel qui a rapporté 595 000 euros, des locations du palais de l’Alma (188 000 euros) ou encore des remboursements de participants à certains voyages officiels (213 000 euros).

Vidéo sur le même thème : François Hollande à l'Élysée : quel bilan après quatre ans ?

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS