Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 19:58

Ecoutez la puissance de ce discours contre l’immigration illégale :

« Il y a des sujets dont le gouvernement fédéral doit s’occuper, et s’occuper avec force : l’un de ces problèmes est l’immigration, et l’immigration illégale.

Nous allons adopter une position forte pour améliorer la protection de nos frontières. Nous allons augmenter de 50% le nombre de gardes frontières, nous allons augmenter le nombre d’inspecteurs pour empêcher les entreprises d’embaucher des illégaux, et je signerai un ordre exécutif qui interdira à toutes les agences du gouvernement de signer un contrat et de faire appel aux entreprises qui emploient des illégaux. 

Nous devons honorer les immigrants légaux qui travaillent dur pour se conduire en bon citoyen, et travaillent dur pour devenir citoyens des Etats Unis, mais nous sommes également un Etat de droit. » 

Qui a prononcé ces mots ? Cela ressemble à ceux de Donald Trump n’est-ce-pas ?

Et bien non, ce sont les mots du président Clinton, dans son discours de l’Etat de l’Union de 1996.

Vous êtes surpris ? Ne le soyez pas.

Avec la façon dont les grands médias brouillent les cartes pour vous tromper, je reconnais qu’il devient très difficile de se faire une opinion basée sur les faits.

Donald Trump est accusé d’être un raciste parce qu’il dit ce que Bill Clinton disait en 1996. Mais ils n’ont jamais accusé Clinton d’être raciste !

A Dreuz.info nous sommes là pour rétablir les informations qu’on vous cache.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS