Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 12:13

Selon le New York Times, cette inscription a été gravée par les partisans de l’organisation islamiste Frères musulmans.

Une inscription menaçante a été inscrite sur le fuselage de l'avion A320 appartenant à la compagnie EgyptAir qui s'est abîmé jeudi au large d'une île grecque, lit-on dans leNew York Times

 

Selon  le journal, l'inscription en arabe disait: "Nous abattrons cet avion". Elle a été gravée il y a deux ans à peu près par des employés de l'aéroport international du Caire soutenant l'organisation Frères musulmans reconnue comme terroriste par plusieurs pays monde. 

 

Les services de sécurité de l'aéroport ont alors expliqué l'incident par la situation complexe régnant en Egypte suite au renversement en 2013 du président islamiste Mohammed Morsi, chef du mouvement Frères musulmans de l'époque, fait savoir l'édition. 

Par la suite, EgyptAir a licencié plusieurs employés soupçonnés d'avoir des liens avec les Frères musulmans et d'être des partisans de Morsi. Une démarche similaire a été suivie par d'autres compagnies aériennes. 

 

Le New York Times indique que, par mesure de précaution, deux employés des services de sécurité égyptiens en civil se trouvent à bord de tous les vols EgyptAir. A bord du A320 qui s'est écrasé jeudi, il y en avait trois. On ignore pour l'instant les raisons d'un tel renforcement des mesures de sécurité.   

 

Un Airbus A320 d'EgyptAir reliant Paris au Caire s'est abîmé jeudi au large d'une île grecque avec à son bord 66 personnes, dont 30 Egyptiens et 15 Français. Le contact avec l'avion, un Airbus A320 mis en service en juillet 2003, a été perdu 16 kilomètres après l'entrée de l'appareil dans l'espace aérien égyptien et alors qu'il volait à 11.280 mètres d'altitude. On ignore jusqu’à présent les causes du crash.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS