Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 18:43

« Ca va mieux en France ».

par Manuel GOMEZ

J’espère que vous le savez à présent.

J’espère que vous vous en rendez compte quotidiennement, puisque le président de la République vous le « répépète » à chaque nouvelle occasion, et que les médias vous le confirment.

D’ailleurs nous le savions que ça ira mieux au fur et à mesure que nous nous rapprocherons de 2017, cela fait plus d’un an que nous l’écrivons sur « DREUZinfo », « La gauche m’a tuer », «Boulevard Voltaire» et ici-même sur « L’Aurore ».

Le chômage baisse à présent régulièrement, la croissance est repartie à la hausse, le pouvoir d’achat des Français progresse et le moral va bientôt atteindre le beau fixe, on s’en rend compte chaque jour dans la rue, n’est-ce pas ?

Avec les inondations les BTP se relancent, le parc de voitures se renouvelle, les artisans ne savent plus où donner de la tête et les commerces d’électroménager et de meubles n’ont jamais connu pareille fréquentation.

Et par-dessus tout ça, le président et le gouvernement font des cadeaux à répétition, aux entreprises publiques et privées, aux fonctionnaires, à la SNCF, aux intermittents, aux assistés et même à nos impôts qui, eh oui, baissent également.

On peut se poser la question : comment se financent tous ces cadeaux ? Puisque, parallèlement la dette de la France, notre dette, diminue également.

François Hollande n’est peut-être pas un très bon président mais il est sans aucun doute un excellent magicien, un illusionniste hors pair.

Seulement voilà, nous n’y croyons pas, vous ne le croyez pas et je ne le crois pas et…la cour des comptes ne le croit pas non plus. C’est ce qui ressort de son rapport paru le 25 mai 2016. Elle accuse Bercy d’avoir recours, depuis 2012, à un stratagème qui, en résumé, reporte aux prochaines années les augmentations ininterrompues de notre dette nationale qui dépasse en réalité les 2100 milliards d’euros. (Pour plus de détails reportez-vous au « Canard enchaîné » du 15 juin 2016)

Voici, en bref, l’artifice comptable utilisé : Bercy émet des OAT (Obligations du Trésor) à un taux exceptionnel de 5 à 6% et, bien entendu, les investisseurs se précipitent.

Ces obligations sont, paraît-il, achetées même au-dessus de leurs valeurs officielles, jusqu’au double.

Ainsi, par exemple, quand l’Etat vend 1 milliard d’OAT, il encaisse jusqu’à 2 milliards.

Rien qu’en 2015, la dette a baissé artificiellement de 22,5 milliards et, par ce tour de magie, le PIB de la France se maintient à 95,7% alors qu’il devrait dépasser les 100%.

Mais ce tour de magie a un coût, et même un très grand coût : ce que l’état gagne actuellement il le perd en offrant des intérêts très élevés (Exemple, pour chaque milliard emprunté à 6% l’état devra payer 60 millions d’intérêts par an pendant 10 ans)

Et voilà, vous avez tout compris, du moins je l’espère.

Le principal, l’objectif premier, pour François Hollande, n’est-il pas, qu’avant l’échéance de 2017, le chômage baisse, que la croissance progresse, que la dette diminue et que votre pouvoir d’achat augmente…etc.

Conditions siné qu’a non pour que nous l’ayons CINQ années de plus !

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS