Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 00:19

Les cris de joie et l’enthousiasme qui accompagnent le Brexit témoignent que les peuples y voient un pas supplémentaire vers un retour au nationalisme et un changement très salutaire, une victoire des peuples. J’ai dit ici il y a quelques jours que les élites financières mondialistes n’étaient pas opposées au Brexit, et l’ont autorisé, et j’en reste convaincu. Soyez persuadés que si ça n’avait pas été le cas ils auraient truqué les élections. C’est donc très peu surprenant que la Grande-Bretagne ait voté pour quitter l’Union Européenne.

Les changements économiques et géopolitiques qui ont lieu dans l’ordre international sont absolument en ligne avec une résurgence du nationalisme moderne. C’est vrai pour le succès de Trump et c’est vrai pour le Brexit.
Pourtant cette résurgence du néo nationalisme n’est qu’un artifice pour nous faire passer la gouvernance mondiale, tant monétaire que politique. Un carcan bien pire que cette UE si décriée à raison, et que les élites veulent mettre à bas pour en installer un autre autrement plus contraignant et dont il est quasi certain qu’on ne pourra jamais sortir un jour.
Ce gouvernement mondial va énormément réduire le chaos et éliminer nombre d’abus y compris financiers, mais il marque une victoire importante des élites mondialistes sur les peuples, ouvrant la porte à une soumission intégrale. Il nous faut lutter de toutes nos forces contre cet objectif des élites financières mondialistes.

bilderberg-2

L’expansion des pouvoirs liés à la fois à la Chine et à la Russie en tant que membres du groupe des BRICS est d’assurer un réalignement socio-économique et géopolitique du continent eurasien, loin des Etats-Unis, car ce ne sont plus les US qui mènent la danse, c’est l’élite financière mondiale.

Le fait que l’Europe soit en réalité une péninsule sur le continent eurasiatique a créé la nécessité pour la Chine et la Russie, les deux plus grands acteurs sur le continent eurasien, de mettre en œuvre une stratégie pour déchirer l’Europe de son alignement économique et géopolitique avec l’Amérique du Nord. Encore une fois, les élites financières mondialistes ont condamné les Etats-Unis et leur dollar.

Il était inévitable que la Grande-Bretagne quitte l’UE à un moment donné. Les stratégies américaines ont échoué à renverser Assad en Syrie, et le fait d’avoir accès à la base industrielle de l’Est de l’Ukraine était destiné à isoler la Russie et la Chine de l’Europe, et de permettre une poursuite de la domination américaine sur la péninsule eurasienne. Depuis que ces deux stratégies ont bloqué et échoué, les États-Unis ont été contraints de se résigner à une position où ils doivent accepter une partie des pertes géopolitiques et des réalignements douloureux. Ce ne sont pas les premières couleuvres qu’ils vont devoir avaler.

L’UE et la Chine, ainsi que les États-Unis, sont tous alignés avec les mandats de la gouvernance mondiale de l’Organisation des Nations Unies. L’inefficacité au sein de l’ONU et d’autres institutions mondiales a fabriqué le prétexte pour réorganiser ces institutions et reconditionner leurs mandats pour les masses internationales.

La montée moderne du nationalisme en Amérique, qui est représentée par Donald Trump comme chacun s’en est rendu compte, est en fait la création d’un environnement où la population américaine acceptera les mandats de gouvernance mondiale sous prétexte d’une nouvelle forme de nationalisme moderne.

Le vote du Brexit atteint le même but en Grande-Bretagne. La demande prochaine d’autres pays de l’UE pour les référendums similaires sera suivie par des changements dans le cadre de l’UE, qui vont encore s’aligner sur les mandats de plus de macro gouvernance mondiale. Ce réalignement sera marqué par le fait que chacun des membres de l’UE revienne à l’usage domestique des monnaies nationales. Il est vraisemblable que le projet européen va muter, s’assagir, pour être acceptable par les pays qui y sont rattachés et qui rechignent, renâclent aujourd’hui, et oeuvrent pour quitter ce bateau ivre.

Chaque pays membre va continuer à utiliser l’euro pour équilibrer les échanges entre eux, mais l’usage domestique sera basé sur l’utilisation de monnaies nationales. Cela permettra à chacun des membres de la dette souveraine de les libeller dans leur monnaie nationale respective. Les SDR vont s’accompagner des comptes de compensation qui vont aider à résorber les dettes souveraines. Le retournement de stratégie récemment par les politiciens allemands d’attirer l’attention sur la nature agressive de l’Amérique envers la Russie est une indication qui concourt davantage avec la stratégie décrite ci-dessus.

Très intelligemment, il a toujours été spéculé par les élites que les nations et leurs populations auraient du mal à accepter la perte de souveraineté qu’un mandat de gouvernance mondiale entraînerait. Leur génie pour contourner cela est de permettre et de créer un environnement qui favorise la croissance des mouvements nationaux et d’utiliser ces mouvements comme une stratégie visant à consolider les cadres de gouvernance et de reconditionner la mondialisation comme une nouvelle moderne nationalisme.

Les objectifs des intérêts bancaires internationaux, telles qu’exprimées par Carroll Quigley, ne devraient pas être considérés comme un échec en raison de la montée de Trump et du BREXIT. La montée de Trump et du BREXIT devrait marquer la prochaine étape importante dans cette transformation. 

Tous les principaux acteurs, y compris l’Amérique, la Grande-Bretagne, la Chine, la Russie, le FMI et l’ONU, ainsi que la Banque des règlements internationaux, sont tous alignés sur les mandats monétaires multilatéraux exprimés par l’utilisation plus large des SDR et la restructuration de l’économie mondiale.

Les connaissances acquises par les lecteurs sur les SDR sont considérées par eux comme d’une importance très relative, tandis que la masse (sans idée péjorative) les ignore royalement. L’évolution du système monétaire international est trop complexe, pas vendeur du tout, et moins attrayant que de suivre les matches de foot ou les derniers potins des émissions de télé réalité et le dernier Sitcom.

Les élites financières mondialistes ont le génie de parvenir à leurs fins, la gouvernance mondiale, en donnant l’impression aux gens, y compris à beaucoup dans le mouvement liberté qu’ils ont gagné. Quand nous nous réveillerons, il sera trop tard.

...

L’évolution des évènements dans les mois à venir sera une indication du sens où les choses sont voulues par ceux qu’il faut bien appeler nos maîtres. Pendant que notre attention est détournée à dessein sur des sujets sociétaux sans portée, la machine infernale progresse, elle, suivant ses plans concertés.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS