Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 21:02

Je me présente en 2017, car il faut impérativement un candidat anti-remplaciste.

Renaud Camus vient d’annoncer sa candidature à l’élection présidentielle de 2017.

De retour de Béziers, il a accepté de répondre à quelques questions de notre fondateur, Pierre Cassen.

Dans cet entretien, il affirme malicieusement qu’il y avait tout le monde, ou presque, et que « Pierre Cassen et Christine Tasin brillaient par leur absence ». Cela nous permet d’amener une précision importante : Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, qui continue de se réclamer des valeurs de la gauche, était en désaccord de fond avec la démarche « Oz La Droite » de Robert Ménard.

Quant à Pierre Cassen, il était présent à une réunion rédactionnelle de Riposte Laïque, programmée de longue date, ce samedi 28 mai, avec 25 personnes, venues de toute la France, et même de Suisse, et ne pouvait pas en être absent.

Mais Riposte Laïque n’a pas eu d’hostilité vis-à-vis de l’initiative de Béziers.

Quelques semaines auparavant, nous avions donné la parole à Robert Ménard, et avions, à l’occasion de ces trois jours, délégué la plume de Caroline Alamachère et la caméra de Guy Sauvage. Il fallait que cela soit dit, et merci à Renaud Camus de nous avoir permis de clarifier les choses…

 

Riposte Laïque : Vous venez d’annoncer votre candidature à la candidature de l’élection présidentielle de 2017. Quel est le détonateur ? Béziers ou les récents propos de Florian Philippot, estimant « floue » la notion de Grand Remplacement ?

Renaud Camus : Les deux, mon capitaine, encore que la déclaration de Florian Philippot ne soit que le couronnement d’un édifice de dénégation qu’on voit s’élaborer depuis des mois. Le Front national de Florian Philippot ne veut pas prendre en compte la question identitaire....

Les gens se plaignent de n’avoir jamais été consultés sur l’immigration mais l’élection présidentielle de 2017 sera en fait un référendum autour de cette question simple : « Acceptez-vous que la France cesse d’être essentiellement la patrie du peuple français et de ceux qui s’y sont assimilés, ou veulent le faire...

... nous ne voulons pas du Grand Remplacement, nous voulons que la France reste aux Français et l’Europe aux Européens...

Suite sur RL

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS