Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 22:06
Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing

 

 
Esquisse de réponse à Larrosi Abballa
 - voir sa déclaration par vidéo ci dessous , les noms de ceux qu'il appelle à assassiner ont été effacés -
 
Camarade humain, 
 
tu t'embourbes dans une discussion sur le droit ou pas de pratiquer le qital - jihad par les armes - sans ou sur ordre d'un imam, ou d'un calife - très clairement tu prônes le jihad individuel - 
alors que tu devrais te demander : pourquoi ?
 
Demande toi :
quel est ce dieu qui est si faible et cruel qu’il compte sur ton acte à toi, simple humain, pour imposer sa loi par la mort de ses créatures ?
quel peut être le sens d’une loi qui passe par la mort et pourquoi ne peut elle passer que par la mort, comme le dit ton prétendu dieu :  «  le musulman tue et il est tué » ?
 
Un vrai dieu dirait exactement le contraire : il dirait que ceux qui le vénère doivent protéger la vie, il dirait entre la vie et la mort, il faut choisir la vie.
 
Ton prétendu dieu est impuissant car il ne l’est pas, dieu. Ton prétendu dieu prône la mort comme solution et la cruauté, parce que ce qu’il est, c’est la mort et la cruauté. Ton prétendu dieu a une gueule de diable.
 
Une éternité de paradis ou une éternité d’enfer, le choix est simple dis-tu ?  Pour toi, avec ton crime cruel et horrible, la mauvaise destination est celle que tu as choisie … tu aurais intérêt à ce que dieu soit réellement plus que miséricordieux comme peut l’être un chef de guerre qui joue avec les nerfs de ses troupes, tu aurais intérêt à ce que dieu soit réellement bon.
 
Tu as préféré écouter celui qui te proposait, pour te sauver toi-même, d’assassiner deux parents innocents qui se dévouaient, au risque de leur vie tous les jours, pour protéger les autres. Tu as choisi d’écouter la cruauté et d’afficher fièrement et impudemment ce choix. Tu as choisi d’écouter la haine et le sang, et de te fermer à toute compassion.
 
Tu devrais espérer qu’un dieu de compassion existe, sans quoi ton éternité risque d’être pénible.
 
 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS