Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 00:29

Les diplomates britanniques discutaient secrètement de la possibilité d'introduire un régime sans visa pour plus de 1,5 million de citoyens turcs.

La politique de l'Union européenne à l'égard de la Turquie a obligé le Royaume-Uni d'examiner la possibilité d'introduire le régime sans visa pour les Turcs qui possèdent des passeports spéciaux, rapporte le journal britannique Sunday Times, citant la correspondance diplomatique.

D'après les télégrammes, les diplomates ont informé les ministres que l'accord, conclu entre Bruxelles et Ankara sur la suppression du régime de visa, obligerait Londres à prendre des mesures semblables.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan
© AFP 2016 YASIN BULBUL/PRESIDENTIAL PRESS SERVICE

 

"Si le régime sans visa est introduit par l'Union européenne, il faudra que nous exprimions notre propre position sur cette question", lit-on dans un télégramme, envoyé par l'adjointe de l'Ambassadeur du Royaume-Uni à Ankara Janet Douglas au ministère britannique des Affaires étrangères. Elle n'a pas exclu que l'examen de la mise en place du régime sans visa pour les "détenteurs de passeports spéciaux" soit possible.

Les passeports spéciaux sont délivrés aux membres du gouvernement turc ainsi qu'aux professeurs et leurs familles. Plus de 1,5 million de Turcs possèdent de tels passeports aujourd'hui. Auparavant, ils avaient été autorisés à entrer au Royaume-Uni sans visa, mais cette possibilité a été annulée en 2009.

Selon le journal, les fonctionnaires de l'Union européenne tentaient de dissimuler toute discussion concernant le régime sans visa jusqu'à la publication des résultats du référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE qui se tiendra le 23 juin.

D'après les documents diplomatiques, Europol a informé la ministre britannique de l'Intérieur que l'augmentation de l'afflux des migrants pourrait augmenter le niveau de la menace terroriste.

 

Downing Street a reconnu l'authenticité des documents mais a démenti les intentions d'introduire le régime sans visa pour les Turcs.

La libéralisation des visas pour les Turcs fait partie d'un accord conclu par Ankara et Bruxelles le 18 mars dernier pour freiner la migration vers l'Union européenne. Au total, la Turquie doit remplir 72 critères d'ici juin pour obtenir l'exemption de visas pour ses citoyens désirant voyager dans l'UE et le versement de trois milliards d'euros. L'accord prévoit aussi la relance du processus d'adhésion de la Turquie à l'UE, la Turquie ayant déposé sa candidature en 1987.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS