Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 18:21

27/06/2016

(…) Sauf que tout ça ne tient pas comme le révèle le site Heat Street qui reproche à la BBC d’avoir relayé l’information sans la vérifier. La plupart des signataires de cette pétition trop populaire pour être honnête sont en réalité des bots mis en place par des utilisateurs de 4chan qui moquent l’absence quasi totale de vérification de l’origine des signatures.

Déplorant le manque de rigueur journalistique de la chaîne publique anglaise qui aurait pu découvrir le pot aux roses d’une simple recherche sur 4chan, le site publie des extraits de messages sur lesquels les « anons » s’amusent de la provenance supposée des signataires.

« Presque cinquante mille signatures provenant du Vatican. »

« Ils vont regarder les IP et se demander comment diable les gens de Corée du Nord et du Vatican sont en train de voter. »

« Combien de temps avant qu’ils ne rejettent la faute sur les hackers de Poutine ? »
Heat Street s’agace de voir la BBC ne pas changer son positionnement concernant cette pétition, d’autres grands médias ont quant à eux timidement revu leur copie en parlant d’une pétition qui « pourrait être manipulée ».

Ce n’est pourtant pas la première fois que 4chan s’amuse à influencer les résultats d’une consultation en ligne. En 2009, le site Techcrunch rapportait la manipulation du classement des 100 personnalités de l’année d’après les lecteurs opérée par les utilisateurs de l’imageboard. En prenant la première lettre de chaque occurrence du classement, il était ainsi possible de lire « Marblecake also The Game ». On ne vous conseille pas de vous renseigner sur le « Marblecake », quant à « The Game » c’est un mème aussi vieux qu’internet.

(…) JournalduGeek

Florian Philippot constate que même Wonder Woman et Napoléon Bonaparte l’ont signée.


26/06/2016

Helen Jones, présidente du Comité en charge des pétitions a révélé que les autorités parlementaires sont en train d’enquêter sur les potentielles signatures frauduleuses.

Huffington Post (Traduction FDS)


Une pétition appelant à la tenue d’un second referendum après la victoire du Brexit et ayant obtenu plus de 3 millions de signatures pourrait avoir été manipulée.

Les données publiées sur le site des pétitions du gouvernement britannique et du parlement montre un nombre suspect de signatures attribuées dans des pays autre que le Royaume-Uni, dans certains cas plus que leur population totale.

Ainsi, 39411 résident de la cité du Vatican, où habite le pape François, avaient visiblement signé la pétition ce dimanche matin, malgré le fait que ce petit état-cité ne possède une population que d’à peine 800 habitants.

De même, dans un pays isolationniste comme la Corée du Nord, un des pays au monde le moins connecté à internet, 23 778 personnes se seraient apparemment connecté en ligne pour exprimer leur frustration de voir le Royaume-Uni quitter l’union européenne. [...]

Telegraph.co.uk (Traduction FDS)


La pétition signée à la chaîne par des bots

 

 


25/06/2016

Une pétition, déjà signée par plus de deux millions de Britanniques, a vu le jour sur le site du Parlement britannique. Les signataires de cette pétition en ligne demandent un second référendum pour ou contre le Brexit.

Quelques heures après l’annonce des résultats, une pétition, qui avait dépassé les deux millions de signatures samedi soir, a été lancée sur le site du Parlement britannique afin de demander un second référendum. Leur argument? Si le résultat du « Leave » ou du « Remain » atteint moins de 60% et que le taux de participation ne dépasse pas 75%, le vote ne peut pas être considéré comme valable. Sachant que le taux de participation du vote jeudi a atteint 72% et que le « out » l’a emporté avec 51,9% des voix, cet argument tient la route.

En ce qui concerne le règlement des pétitions, si l’une d’elle dépasse les 10.000 signatures, le gouvernement s’engage à y répondre dans un délai de 20 jours. Mais, au-delà des 100.000, il peut la soumettre au Parlement pour qu’elle soit débattue. Mais ce n’est pas obligatoire. Selon le journal Le Monde, un porte-parole de la Chambre des communes a déjà fait savoir que le comité se réunirait le 28 juin pour examiner ce texte. « Si nous votons en faveur d’une sortie, ce sera fait. Ce sera irréversible. Nous quitterons l’Europe pour de bon » avait pourtant prévenu le Premier ministre britannique David Cameron.

Une deuxième pétition a vu le jour sur le site indépendant Change.org, demandant l’indépendance de la capitale. Les londoniens se sont réveillés sous le choc vendredi. Ils ont été plus de 62% à voter pour rester au sein de l’Union Européenne. Et plus de 100.000 personnes ont déjà signé pour cette « londependence ». La ville pourrait alors adhérer de nouveau à l’Union Européenne. [...]

Le JDD

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS