Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 02:36
Najat Vallaud-Belkacem s’attaque à son tour aux écoles libres ou hors-contrat. De plus, elle veut changer la réglementation par ordonnance, donc vite et sans passer par le parlement. Elle présente son projet dès demain (9 juin)  à la presse.
 
Le 27 avril dernier, 28 députés du parti « Les républicains » ainsi qu’un député apparenté à ce groupe, déposait une proposition de loi visant à quasiment interdire l’école à la maison (qui n’aurait été encore possible que pour les enfants handicapés et d’autres enfants dans des situations très particulières et donc très peu nombreux) et à renforcer les contrôles sur les écoles hors-contrat. D’essentiellement techniques (contrôle du respect des normes de construction, de sécurité etc.), ces contrôles devaient devenir idéologiques (respect des valeurs de la République, c’est-à-dire dans les faits, des valeurs du gouvernement). 
 
Le tout sous prétexte de lutter contre le terrorisme. 
 
Comme si les écoles hors-contrat, qui sont presque toujours catholiques et/ou en faveur de l’apprentissage de la lecture par la méthode syllabique, pouvaient être suspectées de promouvoir le terrorisme. 
 

En ce qui concerne les écoles catholiques, elles font le contraire en permanence, puisqu’en enseignant le cinquième Commandement de Dieu, « Tu ne tueras pas », elles agissent directement contre les causes du terrorisme: le meurtre et les violences.

 
M. Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines, vient de lancer une pétition contre le projet de Najat Vallaud-Belkacem, ministre du gouvernement socialiste actuel, contre les écoles libres ou hors-contrat. Ce projet est donc une nouvelle attaque, cette fois-ci des révolutionnaires qui sont actuellement au gouvernement, contre les écoles libres ou hors-contrat, et donc contre l’Eglise catholique, les familles et les enfants.
 
Le plus dangereux dans ce projet est qu’il prévoit de procéder par des ordonnances, donc sans passer par le parlement (et donc sans débat et sans vote). Il peut donc passer très vite.
 
Voici le lien de la pétition contre le projet de « réforme » de Najat Vallaud-Belkacem:
 
 
Toutefois, il est évident que cette pétition ne suffit pas; l’ensemble des forces catholiques, de ceux qui souhaitent pour leurs enfants une bonne éducation, de ceux qui souhaitent le respect des libertés légitimes des corps intermédiaires dont les écoles hors-contrat font partie, de ceux qui reconnaissent que l’éducation des enfants ne fait pas partie des fonctions régaliennes de l’Etat, doit se mobiliser contre ce projet violemment contraire aux libertés fondamentales.
 
Prions pour que toutes ces forces sachent coordonner leurs efforts pour faire échouer ce projet qui s’attaque à la base même de notre civilisation.
 
G. Paume

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS