Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 01:00

L'accord sur le partenariat transatlantique devrait avant tout être conforme aux intérêts de l'Union européenne, selon le premier ministre français.

Il ne peut pas y avoir d'accord sur le partenariat transatlantique de libre-échange (Tafta) entre les Etats-Unis et l'UE si les intérêts de cette dernière ne sont pas prises en considération, a déclaré le premier ministre français Manuel Valls, cité par les médias français.

Depuis juin 2013, l'Union européenne est en négociations avec les Etats-Unis au sujet du partenariat transatlantique de libre-échange. Il s'agit de créer la plus grande zone de libre-échange du monde pour un marché de près de 800 millions de consommateurs.

 

"Dorénavant, aucun accord de libre-échange ne doit être conclu s'il ne respecte pas les intérêts de l'Union. L'Europe doit être ferme. La France y veillera. Et moi je vous le dis franchement, il ne peut pas y avoir d'accord de traité transatlantique. Cet accord ne va pas dans le bon sens", a indiqué le chef du gouvernement français.

L'administration actuelle des Etats-Unis a déjà laissé entendre qu'elle n'épargnerait aucun effort pour conclure les négociations avant la fin de son mandat qui prend fin en novembre. Plusieurs observateurs estiment pourtant que c'est justement les craintes liées au Tafta qui ont constitué une des raisons de la sortie britannique de l'UE.

Les détracteurs de l'accord estiment qu'il est rédigé uniquement dans les intérêts de multinationales qui luttent pour la suppression des barrières commerciales et réglementaires entre l'UE et les Etats-Unis.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS