Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 02:20
 
Quelques chiffres proposés par le Programme des Nations Unies pour le Développement :
Plus d’un milliard d’êtres humains vivent avec moins d’un dollar par jour.
 
  • 2,8 milliards de personnes, soit près de la moitié de la population mondiale, vivent avec moins de 2 dollars par jour.
  • 448 millions d’enfants souffrent d’insuffisance pondérale.
  • 876 millions d’adultes sont analphabètes, dont deux-tiers sont des femmes.
  • Chaque jour, 30 000 enfants de moins de cinq ans meurent de maladies qui auraient pu être évitées
  • Plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à de l’eau salubre.
  • 20% de la population mondiale détient 90% des richesses
 
ATD Quart Monde produit des études qualitatives sur la grande pauvreté par le biais de son Institut de recherche, mais n’est pas un organisme producteur de statistiques.
 Depuis les années 60, ATD Quart Monde a demandé aux pouvoirs publics, dans chaque pays où il est présent, en Europe puis au niveau mondial, de se donner les moyens de mesurer de façon rigoureuse combien il y avait de personnes victimes de la grande pauvreté et quels étaient les effets des politiques menées pour vaincre la misère.
Peu à peu des études ont été réalisées.
 Ce sont surtout des statistiques sur les revenus des personnes et des ménages, mais aussi sur l’accès au travail, au logement, au système de soin, au système éducatif et de formation pour adulte.
 On peut les trouver sur les sites d’organismes mondiaux comme ceux de la Banque Mondiale, du PNUD ; ou sur l’organe statistique européen Eurostat et sur les site nationaux de statistiques des pays.
On constate cependant que la plupart du temps, il n’y a pas d’examen simultané des données qui permette de mesurer combien de personnes ou de ménages cumulent les difficultés (pas d’argent, pas de logement, pas de travail, pas d’accès au soin, pas de bonne scolarité, etc.) et depuis combien de temps.
Or on sait que les personnes et les familles les plus pauvres sont dans cette situation de cumul des difficultés dans la durée.
 
ATD Quart Monde demande aux organismes qui produisent les statistiques de travailler avec des représentants des personnes les plus pauvres pour définir ensemble des indicateurs participatifs de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion.
 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS