Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 02:38

L'Ecotaxe, vous vous en souvenez ? L'idée, germée dans les méninges de Ségolène Royal, était de faire payer les camions roulant sur le territoire français pour compenser les émissions de gaz carbonique.

Tout était en place, la société Ecomouv' avait été créée, les portiques installés mais... une grosse colère des "Bonnets Rouges" bretons aura eu raison du projet.

L'Etat avait donc annoncé des remboursements en série... mais la facture annoncée s'avèrerait sous-estimée.

Ecotaxe : une facture annoncée de 800 millions d'euros

Pour mettre en place l'Ecotaxe il aura fallu installer les portiques, créer la société Ecomouv' basée à Metz, mettre en place la réglementation... ce fut une travail de longue haleine qui a coûté assez cher au gouvernement. Or l'abandon du projet coûte, lui aussi, très cher.

 

Démontage des portiques, remboursement des frais de la société Ecomouv' théoriquement en charge de la collecte de la taxe et basée à Metz, frais divers et variés... l'Etat avait annoncé un coût pour l'abandon de l'Ecotaxe de 800 millions d'euros. Mais, selon le journal Le Parisien, la facture est largement plus élevée.

Mais qui dépassera finalement le milliard

 

La cour des Comptes aurait, selon le journal, présenté la première facture au gouvernement. Les 800 millions d'euros se sont transformés en 967,6 millions à cause de divers contentieux juridiques que l'Etat va devoir prendre en charge. En effet, l'Etat a tout simplement rompu un contrat qu'il avait signé avec la société Ecomouv' ce qui en fait le seul et unique fautif dans cette histoire.

Et ce n'est pas fini. Le député Olivier Faure, rapporteur sur le sur la question, estime que la facture finale pour l'Etat, et donc les contribuables, pourrait atteindre 1,2 milliards d'euros notamment car tous les portiques installés en France n'ont pas été démontés.

A moins que de nouveaux frais ne viennent encore s'ajouter...

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS