Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 02:02

Les relations entre la Turquie et la Russie ne concernent pas uniquement ces deux pays, elles sont un facteur de stabilité pour le monde entier, a déclaré à Sputnik Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous nous occupons des relations russo-turques. Il est important pour nous de les rétablir. Bien sûr, ce n'est pas seulement un facteur régional, mais un facteur crucial pour la stabilité mondiale en général. Et nous travaillons actuellement là-dessus", a souligné Maria Zakharova dans un entretien à Sputnik.

​Lundi, le porte-parole du président Poutine, Dmitri Peskov, a annoncé aux journalistes que M. Erdogan s'était excusé pour l'incident avec le Su-24 russe ainsi que pour la disparition du pilote Oleg Pechkov. Ainsi, Ankara a rempli les préalables nécessaires à la reprise des relations.

Suite à la lettre d'excuses du président turc Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine a prévenu le gouvernement russe du lancement du processus de normalisation des relations bilatérales.

Les dirigeants russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, ont convenu mercredi lors d'une conversation téléphonique de se rencontrer dans le cadre du prochain sommet du G20 prévu pour les 4 et 5 septembre en Chine.

Les relations entre Moscou et Ankara traversaient une crise après qu'en novembre 2015 un chasseur turc a abattu un bombardier russe dans le ciel syrien. Le président Poutine a qualifié cet incident de "coup dans le dos" de la part des complices des terroristes, et une série de sanctions économiques ont ensuite été introduites.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS