Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 17:22

Dans un article anonyme publié le 28/082016 à 16h01, Le Dauphiné Libéré a offert une couverture nationale au buzz du Restaurant Le Cénacle de Tremblay-en-France (93). Une heure plus tard, Manon Gauthier Faure publie dans Marianne « La vidéo de la honte : deux femmes voilées chassées d’un restaurant ». Dans son article, Manon Gauthier Faure prétend que « c’est d’abord sur le site Islam et Info que la vidéo a été relayée ce dimanche ».

Or une rapide recherche révèle que le buzz de cette vidéo a été lancé le dimanche 28 août à 1h31 sur la page facebook d’une certaine Karima Abdel Rahman Bint Mohammed tandis que l’article de Islam et info n’est publié que 8 heures plus tard.
Cette information a été révélée par FdeSouche. Karima Abdel Rahman, sur sa page Facebook, affirme avoir étudié à l’Institut Sounnah, considéré  par l’imam d’Alfortville comme un institut « d’obédience salafiste » qui est « en train de faire des ravages » parmi les jeunes sarcellois.

 

Sur la même page Facebook, la militante salafiste affiche également une photo de très jeune fillette en niqab, dont on ne voit que les yeux et les mains. Karima Abdel Rahman explique avoir organisé elle-même le buzz avec une amie : « cela est arrivée (sic) à une amie qui n’a pas Facebook donc j’ai relayé la vidéo pour elle afin de la soutenir et que cette acte ne soit pas inaperçue (sic) ». Consultée ce lundi à 15h30, la vidéo a fait plus de 1,3 millions de vues.

La rédaction du Dauphiné Libéré (rédacteur en chef : Jean-Pierre Souchon / groupe EBRA, PDG Michel Lucas) et Manon Gautier Faure de Marianne ont donc assuré une couverture nationale à un buzz créé par une militante du salafisme le plus strict.

Face à la gravité des attaques qu’il a subies suite à ce buzz planifié, le patron du restaurant Le Cénacle a été contraint de déménager.

 

 

Le Dauphiné Libéré

Marianne

Islam&Infos

Facebook

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS